Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Visite au Guatemala - Déclaration du gouverneur général

Le 6 décembre 2012 

Visite d’État au Guatemala

Déclaration du gouverneur général du Canada suite
à sa rencontre avec le président de la République du Guatemala 

GUATEMALA Je suis ravi d’être ici, aujourd’hui, aux côtés du président Pérez Molina pour réaffirmer les liens durables qui unissent le Canada et la République du Guatemala. 

J’aimerais en premier lieu exprimer ma gratitude envers Son Excellence pour nous avoir accueillis au Guatemala, mon épouse Sharon ainsi que la délégation canadienne et moi-même. C’est un honneur de faire cette visite d’État dans l’un des pays des Amériques que le Canada considère comme un ami proche. 

De prime abord, le Canada et le Guatemala peuvent sembler très différents. Or, nos deux pays caressent tous deux le même rêve, celui d’édifier des sociétés plus averties et plus bienveillantes, et un monde plus juste et plus équitable. 

Aujourd’hui, les Guatémaltèques et les Canadiens jouissent d’une collaboration de plus en plus grande dans diverses sphères importantes. Ainsi, nous encourageons le commerce et les investissements entre nos deux pays, et nous sommes des partenaires qui visent à accroître la justice, la sécurité, le respect des droits de la personne et la responsabilité sociale des entreprises, ici, au Guatemala. Nous œuvrons également en étroite collaboration au sein de forums régionaux et internationaux, y compris le Groupe des amis de l’Amérique centrale. 

Le Canada accorde une priorité élevée à la justice et à la primauté du droit, et les Canadiens sont heureux d’appuyer le renforcement des institutions guatémaltèques pour que la justice et la paix règnent dans cette société. Mentionnons, à titre d’exemple, l’engagement pris par le Canada depuis 2009 de verser, par l’intermédiaire du Fonds pour la paix et la sécurité mondiales, près de 10 millions de dollars pour aider le Guatemala à assurer une plus grande sécurité et une meilleure justice, à résoudre les conflits et à protéger les droits de la personne. 

Le secteur privé canadien est également impatient de jouer un rôle dans cet effort, en partageant sa technologie et son savoir pour favoriser la sécurité et la prospérité au Guatemala. Les investissements canadiens dans votre pays créent des emplois et de nouvelles possibilités pour vos citoyens. 

Je suis également enchanté d’avoir l’occasion, durant ma visite, de rencontrer des représentants du milieu universitaire et de la société civile ainsi que des gens d’affaires et des cadres de l’administration gouvernementale pour discuter de questions telles que la sécurité alimentaire et le développement économique rural. C’est là un autre exemple de l’engagement profond du Canada envers le Guatemala, notamment par l’intermédiaire de l’Agence canadienne de développement international. 

À titre de gouverneur général, je suis heureux de me joindre au nombre grandissant d’expatriés canadiens au Guatemala qui sont tous des « ambassadeurs » du Canada. En outre, nous apprécions grandement la contribution qu’apportent à la société canadienne les milliers de personnes d’origine guatémaltèque qui ont fait du Canada leur foyer. 

Ensemble, nous avons une occasion merveilleuse de promouvoir la saine gouvernance et le respect des droits de la personne, des valeurs que nos deux pays ont en commun. Nous pourrons ainsi contribuer véritablement à notre mieux‑être collectif. 

Je suis ravi que le Guatemala soit le dernier des trois pays de ma présente visite en Amérique latine. Depuis mon arrivée ici, j’ai beaucoup appris sur votre pays, et il me tarde de poursuivre le dialogue et les échanges d’idées. 

Les Canadiens et les Guatémaltèques ont beaucoup à apprendre les uns des autres, alors continuons de travailler ensemble de manière à approfondir notre amitié et notre coopération. 

David Johnston 

-30- 

Renseignements aux médias :

Marie-Ève Létourneau
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-0287
marie-eve.letourneau@gg.ca 

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter