Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Banquet d’État offert par Son Excellence Monsieur George Maxwell Richards, président de la République de Trinité-et-Tobago

Port of Spain (Trinité-et-Tobago), le mardi 1er mai 2012

 

Mon épouse Sharon et moi-même souhaitons vous remercier pour l’accueil chaleureux que vous nous avez réservé dans votre beau pays. Nous sommes enchantés d’être ici parmi vous.

Je suis particulièrement heureux de pouvoir vous féliciter personnellement pour le 50e anniversaire de votre indépendance, que vous célébrerez sous peu. Il s’agit là d’un jalon important et je vous souhaite, au nom de tous les Canadiens et de toutes les Canadiennes, tout le succès possible.

Nos deux pays peuvent également être fiers de commémorer cette année un demi-siècle de relations diplomatiques. Profitons de l’occasion pour célébrer notre amitié et chercher des façons d’approfondir nos relations et de consolider nos liens.

Aujourd’hui, près de 100 000 personnes originaires de Trinité-et-Tobago ont choisi de vivre au Canada, et près de 6 000 Canadiens vivent sur l’une ou l’autre de vos deux îles. Je souhaite souligner la contribution importante de votre diaspora au bien-être du Canada. La diversité est notre plus grande force et le Canada est d’autant plus riche qu’il compte des Trinidadiens parmi ses citoyens.

On peut en dire tout autant des Canadiens et des Canadiennes qui vivent à Trinité-et-Tobago et qui contribuent activement à la vie économique, sociale et culturelle du pays.

La vitalité de nos communautés respectives d’expatriés témoigne de notre capacité à vivre et à travailler ensemble.

La relation qu’entretiennent nos deux pays est dynamique et multidimensionnelle, portant sur des secteurs aussi variés que le commerce, l’éducation, les sciences et la technologie, la sécurité, la gouvernance, la culture, l’environnement, le sport et la santé.

Par leur présence au sein du Commonwealth, des Nations Unies et de l’Organisation des États américains, nos deux pays collaborent aussi à l’édification d’un monde plus averti et plus bienveillant. Ils sont tous deux ouverts sur le monde et ils jouent un rôle important au sein des Amériques et sur la scène internationale.

En fait, les liens forgés entre le Canada et Trinité-et-Tobago sont un exemple parfait d’engagement international. Permettez-moi de prendre quelques minutes pour aborder certains aspects de notre relation qui ont été particulièrement fructueux et qui pourraient même, dans le futur, contribuer au renforcement de notre partenariat.

L’apprentissage est un domaine où la collaboration entre nos deux pays est importante. En effet, depuis des décennies, nous avons forgé des partenariats dans le secteur de l’éducation, et ce, à plusieurs niveaux. Le Canada a accueilli avec plaisir de nombreux étudiants trinidadiens et, aujourd’hui, les possibilités de coopération à cet égard sont plus importantes que jamais.

Les partenariats entre nos deux pays se sont également consolidés dans d’autres secteurs d’activité, notamment la sécurité. En effet, qu’il s’agisse du maintien de l’ordre, de services correctionnels ou de questions de nature juridique, nous travaillons ensemble pour accroître la sécurité parce que nous savons que seul un environnement sûr et sécuritaire peut assurer la prospérité d’un pays.

Les Canadiens et les Canadiennes sont également fiers des liens créés avec le milieu des affaires et avec les industries de votre pays. Trinité-et-Tobago est non seulement la première économie des Caraïbes, mais elle est aussi la plus diversifiée et la plus industrialisée. Je me réjouis d’ailleurs à l’idée que cette visite me permettra d’en savoir un peu plus sur les progrès de notre collaboration.

Finalement, j’aimerais souligner la contribution du Canada aux initiatives touchant la responsabilité sociale des entreprises à Trinité-et-Tobago. Le monde plus averti et plus bienveillant que nous appelons de nos voeux est indissociable des pratiques responsables sur les plans social et environnemental.

Dans ces domaines comme dans d’autres, nous faisons de grands pas ensemble.

Monsieur le Président, je vous invite à célébrer le 50e anniversaire de votre indépendance et les 50 années de relations diplomatiques entre nos deux pays en levant nos verres à l’amitié et en réitérant notre engagement à travailler ensemble à une cause commune.