Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

Le gouverneur général remet 39 décorations militaires

le 24 janvier 2012

Le gouverneur général remet 39 décorations militaires à Rideau Hall

OTTAWA — Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada, annonce la remise de Décorations de la vaillance militaire et de Décorations pour service méritoire (division militaire)à des membres des Forces canadiennes et alliées. La cérémonie de remise des décorations aura lieu le jeudi 26 janvier 2012, à 10 h 30, à Rideau Hall.

Le gouverneur général remettra sept Médailles de la vaillance militaire à des membres des Forces canadiennes qui ont fait preuve de bravoure et de dévouement au combat, ainsi que quatre Croix du service méritoire (division militaire) et 28 Médailles du service méritoire (division militaire) à des personnes dont les réalisations particulières ont fait honneur aux Forces canadiennes et au Canada. 

L’horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, les citations ainsi que des renseignements complémentaires sur les Décorations de la vaillance militaire et les Décorations pour service méritoire (division militaire) sont joints au présent avis aux médias.

-30-

Les représentants des médias qui souhaitent interviewer des récipiendaires sont priés de communiquer avec le Bureau de liaison avec les médias du ministère de la Défense nationale. Ceux qui désirent couvrir l’événement sont priés de communiquer avec le Bureau de presse de Rideau Hall et doivent se présenter à l’entrée Princesse Anne avant 10 h 15.

Renseignements sur la cérémonie
Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166
marie-pierre.belanger@gg.ca
www.gg.ca

Renseignements sur les récipiendaires 
Ministère de la Défense nationale
Bureau de liaison avec les médias
1-866-377-0811
613-996-2353
www.forces.gc.ca


Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter


HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d’observer l’horaire suivant :

10 h 30 :          Début de la cérémonie
                      Allocution du gouverneur général
                      Le gouverneur général remet les décorations militaires
                      Allocution du Chef d’état-major de la Défense
11 h 45 :          Fin de la cérémonie
12 h 00 :          Entrevues des médias avec les récipiendaires


RÉCIPIENDAIRES

DÉCORATIONS DE LA VAILLANCE MILITAIRE

Médaille de la vaillance militaire

Le capitaine William Todd Fielding, M.V.M., C.D.

Niagara Falls (Ont.)

Le caporal-chef Adam Holmes, M.V.M.

Kapuskasing (Ont.)

Le caporal-chef Gilles-Remi Mikkelson, M.V.M.

Bella Coola (C.-B.)

Le soldat Philip Millar, M.V.M.

Lower Sackville (N.-É.)

Le caporal-chef Paul Douglas Mitchell, M.V.M.

Weymouth (N.-É.)

Le soldat John Nelson, M.V.M.

Wiseton (Sask.)

Le sergent Graham Marc Verrier, M.V.M., C.D.

Winnipeg (Man.)


DÉC
ORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Croix du service méritoire (division militaire)

Le colonel Christian Drouin, C.S.M., C.D.

Montréal (Qc)

Le colonel Simon Charles Hetherington, C.S.M., C.D.

Oakville (Ont.)

L’adjudant-chef Joseph Simon Armand Vinet, M.M.M., C.S.M., C.D.

Longueuil (Qc)

Le lieutenant-colonel Jerome Francis Walsh, C.S.M., C.D.

Ottawa (Ont.)


Médaille du service méritoire (division militaire)

Le colonel David Edward Barr, M.S.M., C.D.

Victoria (C.-B.)

Le major Annie Bouchard, M.S.M., C.D.

Roberval (Qc)

Le caporal-chef Danny Denis Boyd, M.S.M., C.D.

La Tuque (Qc)

Le colonel Shane Anthony Brennan, M.S.M., C.D.

Ottawa (Ont.)

Le caporal Bobby Brown, M.S.M.

Holland Centre (Ont.)

Le lieutenant-colonel Kenneth Freeman Butterworth, M.S.M., C.D.

Glace Bay (N.-É.)

Le colonel James Roy Forestell, M.S.M., C.D.

Campbellford (Ont.)

L’adjudant Joseph Jacques Friolet, M.S.M., C.D.

Bathurst (N.-B.)

Le colonel Raymond Marc Gagné, M.S.M., C.D.

St-Gilles de Lotbinière (Qc)

Le capitaine de corvette Louis Christian Haché, M.S.M., C.D.

Petit-Rocher (N.-B.) et Middle Sackville (N.-É.)

Le capitaine de vaisseau Richard Philip Harrison, O.M.M., M.S.M., C.D.

Victoria (C.-B.)

Le colonel Jeffrey Holachek, M.S.M. (armée américaine)

Cleveland (Ohio, É.-U.)

Le major Patrick John Koch, M.S.M., C.D.

White Rock (C.-B.)

Le lieutenant-colonel Thomas Frederick McGrath, O.M.M., M.S.M., C.D.

St. John’s (T.-N.-L.)

Le sergent Charles Andrew McLean, M.M.M., M.S.M., C.D.

Ottawa (Ont.)

Le capitaine de vaisseau John Frederick Newton, O.M.M., M.S.M., C.D.

Halifax (N.-É.)

Le capitaine James Alan O’Neill, M.S.M., C.D.

Hamilton (Ont.)

L’adjudant George Nelson Parrott, M.S.M., C.D.

Duncan (C.-B.)

Le lieutenant-colonel Michael Brian Patrick, M.S.M., C.D.

Kitchener (Ont.)

Le capitaine de vaisseau Kenneth John Pickford, M.S.M., C.D.

Ottawa (Ont.) et
Halifax (N.-É.)

Le major Derek Prohar, M.V.M., M.S.M.

Avonlea (Sask.)

Le major Liam Wade Rutland, M.S.M., C.D.

Pembroke (Ont.)

Le lieutenant-colonel Andrew Scheidl, M.S.M., C.D.

Ottawa (Ont.)

Le capitaine Robert Scott, M.S.M.

Prince Albert (Sask.)

Le major Donald James Senft, M.S.M., C.D.

Kelowna (C.-B.)

Le lieutenant-colonel Jeffery Douglas Smyth, M.S.M., C.D.

Chatham (Ont.)

Le lieutenant-colonel Michael Whited, Jr., M.S.M. (armée américaine)

Colorado Springs (Colorado, É.-U.)

Le brigadier-général Gregory Achilles Young, O.M.M., M.S.M., C.D.

Windsor (Ont.)

Veuillez noter que les grades mentionnés dans ce communiqué
sont ceux qui étaient détenus par les récipiendaires lorsque l’événement pour
lequel ils sont reconnus a eu lieu.


CITATIONS

DÉCORATIONS DE LA VAILLANCE MILITAIRE

Le capitaine William Todd Fielding, M.V.M., C.D.
Niagara Falls (Ontario)
Médaille de la vaillance militaire

Le 5 août 2010, l’hélicoptère Chinook du capitaine Fielding a été touché en plein vol par des tirs ennemis, dans le district de Panjwayi, en Afghanistan, causant l’explosion du réservoir de carburant. Comme il ne pouvait presque plus maîtriser l’aéronef en feu et que la fumée  envahissait rapidement le poste de pilotage, le capitaine Fielding a pris la décision d’atterrir en territoire ennemi, plutôt que de se diriger vers une zone alliée. Grâce à son courage et zèle exceptionnels, il a pu exécuter un atterrissage d’urgence et diriger l’évacuation de l’aéronef en flammes. Ses actions ont indéniablement sauvé la vie de tous les membres de l’équipage et des passagers.

Le caporal-chef Adam Holmes, M.V.M.
Kapuskasing (Ontario)
Médaille de la vaillance militaire

Du 30 juillet au 2 août 2010, le caporal-chef Holmes a fait preuve d’un courage et d’un sang-froid extraordinaires, en coordonnant un appui-feu exceptionnel durant une opération de combat qui a duré quatre jours. Sous un feu nourri, il s’est volontairement exposé à des attaques, et ce, à maintes reprises, en tentant de repérer les positions ennemies pour y diriger les tirs. Il a en outre fait reculer, à lui-seul, un groupe d’insurgés qui s’était approché à 50 mètres d’une position amie. Le succès de l’opération a été en grande partie attribuable à la vaillance et la détermination du caporal-chef Holmes.

Le caporal-chef Gilles-Remi Mikkelson, M.V.M.
Bella Coola (Colombie-Britannique)
Médaille de la vaillance militaire

Le 1er novembre 2009, un membre de la patrouille à pied conjointe canado-afghane du caporal chef Mikkelson a été grièvement blessé par un engin explosif improvisé. Durant l’embuscade qui en a résulté, le caporal-chef Mikkelson a accourru sans hésiter, sous le feu nourri de l’ennemi, pour administrer les premiers soins à un soldat afghan grièvement blessé. Malgré le danger, il a, par son courage hors du commun, sauvé la vie d’un camarade et fait grand honneur au Canada et aux Forces canadiennes.

Le soldat Philip Millar, M.V.M.
Lower Sackville (Nouvelle-Écosse)
Médaille de la vaillance militaire

Le 23 novembre 2009, le soldat Millar a fait preuve d’un grand héroïsme lors d’une attaque des insurgés à la base d’opérations avancées Wilson, en Afghanistan. Malgré les obus de mortier lancés sans relâche autour de lui, il n’a pas hésité à courir jusqu’à la zone d’impact pour prodiguer les premiers soins à un soldat américain grièvement blessé. Bien qu’il fût pleinement exposé au danger que représentait cette attaque, il est resté aux côtés de la victime. Par ses actions courageuses sous le feu ennemi, le soldat Millar a fourni les meilleurs soins possibles à son camarade, et a fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le caporal-chef Paul Douglas Mitchell, M.V.M.
Weymouth (Nouvelle-Écosse)
Médaille de la vaillance militaire

Les 5 juin et 18 juillet 2010, grâce à son sens du devoir et à son courage, le caporal-chef Mitchell a contribué d’une manière importante à la défaite de deux attaques soutenues des insurgées. En s’exposant à maintes reprises au feu ennemi et en maintenant sa position, il a été une source d’inspiration pour les autres soldats et a réussi, avec eux, à repousser les attaques de l’ennemi. Par ses actes désintéressés et au mépris de sa propre sécurité, le caporal-chef Mitchell a incontestablement sauvé la vie de ses compagnons d’armes.

Le soldat John Nelson, M.V.M.
Wiseton (Saskatchewan)
Médaille de la vaillance militaire

Le 16 juin 2010, en Afghanistan, le soldat Nelson faisait partie d’une patrouille à pied, lorsque celle-ci a été attaquée de trois côtés par des insurgés. En apprenant qu’un de ses camarades était blessé, le soldat Nelson s’est précipité, de son propre gré, dans la bataille pour aller au secours de son camarade. Sous une pluie de tirs, il lui a administré les premiers soins. Alors qu’il risquait sa propre vie, le soldat Nelson a fait preuve de courage, de sang-froid et d’altruisme afin de fournir l’aide requise pour sauver la vie d’un soldat canadien.

Le sergent Graham Marc Verrier, M.V.M., C.D.
Winnipeg (Manitoba)
Médaille de la vaillance militaire

Le 31 juillet 2010, la patrouille du sergent Verrier a été prise en terrain découvert dans une ambuscade tendue par des insurgés, durant une opération en Afghanistan. Bien qu’entièrement exposé au feu ennemi, le sergent Verrier a immédiatement organisé une attaque frontale sur la position ennemie. Il a également incité ses compagnons d’armes à le suivre et à engager les insurgés sans relâche, jusqu’à ce que ceux-ci abandonnent leur attaque. Les actes désintéressés, courageaux et décisifs du sergent Verrier ont joué un rôle crucial, puisqu’ils ont permis de protéger le reste du peloton et de faire échec à l’ennemi.

DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Le colonel Christian Drouin, C.S.M., C.D.
Montréal (Québec)
Croix du service méritoire (division militaire)

À titre de commandant de l’Escadre aérienne en Afghanistan de novembre 2009 à septembre 2010, le colonel Drouin a su développer de façon impressionnante la capacité de l’escadre afin qu’elle puisse pleinement appuyer les opérations. Tout en faisant la promotion de la force de l’aviation de combat à un degré sans précédent, il a veillé à assurer le leadership du Canada dans de nombreuses opérations multinationales, y compris une des plus importantes opérations aéromobiles de l’histoire des efforts canadiens en Afghanistan. Le commandement exceptionnel du colonel Drouin, leader et innovateur de première classe, a été primordial au succès opérationnel.

Le colonel Simon Charles Hetherington, C.S.M., C.D.
Oakville (Ontario)
Croix du service méritoire (division militaire)

Le colonel Hetherington a agi à titre de commandant adjoint de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan de novembre 2009 à septembre 2010. Son dévouement et son intégrité ont permis de conserver la campagne sur sa lancée malgré un rythme opérationnel de plus en plus exigeant. Grâce à ses capacités exceptionnelles de chef, il a assumé le commandement de la force opérationnelle à un moment déterminant de la mission, conférant au Canada une crédibilité accrue aux yeux de nos alliés et permettant à la force opérationnelle de rester axée sur les opérations. Le professionnalisme du colonel Hetherington a joué un rôle prépondérant dans le succès de la mission, en plus de faire grand honneur aux Forces canadiennes.

Il s’agit de la deuxième Croix du service méritoire pour le colonel Hetherington.

L’adjudant-chef Joseph Simon Armand Vinet, M.M.M., C.S.M., C.D.
Longueuil (Québec)
Croix du service méritoire (division militaire)

En sa qualité de sergent-major régimentaire de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan de novembre 2009 à septembre 2010, l’adjudant-chef Vinet avait à cœur le sort de chacun des soldats de son groupe, ce qui a eu un effet déterminant sur le maintien d’une force combattante cohésive durant des opérations de combat intenses. Il a régulièrement vécu et patrouillé avec ses soldats et a établi des liens solides avec les troupes américaines sous commandement canadien en veillant à ce que les Américains morts au combat reçoivent les mêmes honneurs et fassent l’objet des mêmes cérémonies que leurs compagnons d’armes canadiens. Le leadership et le professionnalisme exceptionnel de l’adjudant-chef Vinet ont été décisifs dans le succès des opérations et ont fait grand honneur au Canada.

Le lieutenant-colonel Jerome Francis Walsh, C.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)
Croix du service méritoire (division militaire)

En sa qualité de commandant du groupement tactique en Afghanistan d’octobre 2009 à mai 2010, le lieutenant-colonel Walsh a accumulé des gains notables sur le champ de bataille. Commandant novateur qui dirigeait à partir du front, il a été une source d’inspiration pour son groupement tactique multinational. L’unité a surmonté de nombreuses difficultés complexes au cours des missions qu’il a dirigées dans le but d’accroître la sécurité et la stabilité du district de Panjwayi, l’ancienne place forte des insurgés reconnue pour sa dangerosité. Le leadership exemplaire du lieutenant-colonel Walsh a joué un rôle prépondérant dans le succès de la mission en Afghanistan. Il a fait grand honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

Le colonel David Edward Barr, M.S.M., C.D.
Victoria (Colombie-Britannique)
Médaille du service méritoire (division militaire)

De 2007 à 2010, le colonel Barr a agi à titre de chef d’état-major et commandant adjoint de la Force opérationnelle interarmées (Jeux). Il a joué un rôle important dans la prestation du soutien à la sécurité fourni par les Forces canadiennes aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Le succès de cette opération est en grande partie attribuable à son dévouement et au fait qu’il a su efficacement adapter, mettre en place et exécuter le processus de planification opérationnel en fonction d’un milieu réunissant plusieurs organismes. Le leadership du colonel Barr ainsi que son professionnalisme et ses remarquables accomplissements ont fait grand honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

Le major Annie Bouchard, M.S.M., C.D.
Roberval (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de premier intervenant après le séisme dévastateur en Haïti, le major Bouchard a dirigé un peloton médical de janvier à février 2010. Malgré les défis physiques et mentaux que représentait l’administration de traitements médicaux dans cet environnement effroyable, elle a donné des soins cruciaux à un vaste nombre de blessés tout en surveillant le moral et le bien-être de son équipe. Les actes altruistes du major Bouchard ont allégé les souffrances de nombreuses victimes du séisme, laissant un souvenir indélébile de la compassion canadienne à Léogâne, en Haïti.

Le caporal-chef Danny Denis Boyd, M.S.M., C.D.
La Tuque (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Par son leadership et ses compétences techniques, le caporal-chef Boyd a accru l’efficacité du Centre de coordination des feux d’appui au quartier général de la Force opérationnelle interarmées Afghanistan, durant son affectation de novembre 2009 à septembre 2010. Ayant développé une méthode permettant d’améliorer la gestion de l’information, il a en outre été choisi pour donner une séance d’information sur les procédures utilisées au Centre à une unité américaine, afin que celle-ci puisse s’intégrer parfaitement dans la zone d’opérations. Grâce à ses efforts dévoués, le caporal-chef Boyd a augmenté la capacité du Centre de fournir efficacement un tir d’appui direct.

Le colonel Shane Anthony Brennan, M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

De septembre 2009 à mai 2010, l’excellent travail accompli par le colonel Brennan en tant que commandant de l’Équipe de liaison et de mentorat opérationnel a été essentiel au renforcement de la capacité de l’Armée nationale afghane. Aussi bien dans ses interactions avec de hauts responsables afghans qu’aux côtés des soldats lors d’opérations risquées sur le terrain, il a noué de solides relations parmi les membres du contingent multinational. Il a joué un rôle crucial dans la transition qui a permis de transformer le mandat de mentorat des Afghans en celui de partenariat complet avec eux pour la conduite d’opérations militaires. Les efforts remarquables du colonel Brennan ont été essentiels au succès de cette mission, laquelle a grandement rehaussé la réputation du Canada.

Il s’agit de la deuxième Médaille du service méritoire décernée au colonel Brennan.

Le caporal Bobby Brown, M.S.M.
Holland Centre (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le 26 décembre 2008, un énorme dispositif explosif de circonstance a projeté dans les airs le véhicule dans lequel se trouvait le caporal Brown, tuant instantanément le conducteur et blessant plusieurs autres personnes. Après avoir repris conscience, le caporal Brown est allé fournir les premiers soins aux victimes du véhicule en feu. Malgré la fumée et l’intensité de la chaleur, il a continué sans relâche à aider les blessés. Lors de ce tragique incident, le caporal Brown a fait preuve d’une extraordinaire force de caractère, d’un sens du devoir exemplaire et d’un véritable leadership en agissant d’une manière qui a inspiré ses compagnons d’armes.

Le lieutenant-colonel Kenneth Freeman Butterworth, M.S.M., C.D.
Glace Bay (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que chef d’état-major de la Force opérationnelle Tampa de mai 2007 à juin 2010, le lieutenant-colonel Butterworth a joué un rôle crucial en agissant comme canal d’information entre le commandement central américain et les Forces canadiennes. Le lieutenant-colonel Butterworth a aidé, par son leadership et son professionnalisme, à accroître l’efficacité opérationnelle des Forces canadiennes en Afghanistan. Ses efforts se sont traduits par une augmentation du soutien nécessaire aux troupes et par le prêt de matériel, sans compter les bénéfices considérables et la reconnaissance qu’en a retirés le Canada.

Le colonel James Roy Forestell, M.S.M., C.D.
Campbellford (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant qu’attaché militaire canadien auprès des Émirats arabes unis, puis de la Syrie, de 2004 à 2011, le colonel Forestell a contribué d’une manière cruciale à la promotion des intérêts du gouvernement du Canada et du ministère de la Défense nationale dans cette région. Mettant l’accent sur les priorités opérationnelles tout en démontrant son art pour la diplomatie, il a abordé des enjeux stratégiques clés avec divers gouvernements étrangers à travers la région pour assurer le succès opérationnel de la mission canadienne en Afghanistan. Le leadership du colonel Forestell et son dévouement ont aidé le Canada à se tailler une réputation enviable à l’échelle internationale.

L’adjudant Joseph Jacques Friolet, M.S.M., C.D.
Bathurst (Nouveau-Brunswick)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Lorsqu’il était en mission en Afghanistan, de novembre 2009 à août 2010, l’adjudant Friolet a joué un rôle clé dans l’établissement et l’emploi opérationnel de l’Escadrille de maintenance de la Force opérationnelle Freedom en Afghanistan. Sous son leadership compétent, l’escadrille a maximisé sa capacité de soutien, doublant la quantité d’aéronefs disponibles pour les opérations. À de nombreuses occasions, ses échanges habiles et diplomatiques avec les alliés de la coalition ont permis une coordination réussie des besoins en matière de soutien essentiel. Le leadership et le professionnalisme extraordinaires de l’adjudant Friolet ont fait en sorte que les ressources canadiennes en aviation ont été employées efficacement.

Le colonel Raymond Marc Gagné, M.S.M., C.D.
St-Gilles de Lotbinière (Québec)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Les efforts du colonel Gagné, en tant que chef d’état-major auprès du commandant adjoint chargé du perfectionnement du Corps de police national afghan, de mars à octobre 2010, ont aidé à jeter les bases du renforcement du Corps de police national afghan. Assumant la direction d’un état-major multinational diversifié, il a constamment su mettre de l’avant les difficultés policières et a joué un rôle clé dans l’élaboration des programmes de formation efficaces de l’OTAN. Les efforts dévoués du colonel Gagné afin d’améliorer les capacités policières en Afghanistan ont fait grandement honneur au Canada.

Le capitaine de corvette Louis Christian Haché, M.S.M., C.D.
Petit-Rocher (Nouveau-Brunswick) et Middle Sackville (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de commandant adjoint de la Force opérationnelle Port-au-Prince et de chef des plans et mesures stratégiques au sein de la mission de stabilisation des Nations Unies à Haïti, de juillet 2009 à avril 2010, le capitaine de corvette Haché a contribué d’une manière primordiale au succès des efforts internationaux dans ce pays. À la suite du séisme de janvier 2010, il a rétabli les capacités de commandement et de contrôle qui avaient été perdues, lorsque le bâtiment du bureau de l’ONU a été détruit. Grâce à son leadership, le capitaine de corvette Haché a joué un rôle clé dans les efforts des Nations Unies en Haïti, faisant ainsi grand honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

Le capitaine de vaisseau Richard Philip Harrison, O.M.M., M.S.M., C.D.
Victoria (Colombie-Britannique)
Médaille du service méritoire (division militaire)

De 2009 à 2010, le capitaine de vaisseau Harrison a joué un rôle de premier plan dans la planification et l’organisation d’une série d’événements prestigieux pour le centenaire de la Marine canadienne, qui ont connu un grand succès. Ces événements, dont la cérémonie de demande de permission d’entrer dans la ville de Victoria et l’inspection de la flotte internationale, ont été acclamés à l’échelle nationale et internationale, rehaussant ainsi la réputation des Forces canadiennes, tant au pays qu’à l’étranger. Outre ces activités du centenaire, le capitaine de vaisseau Harrison a participé à des travaux novateurs dans le cadre du Western Pacific Naval Symposium, ce qui a permis d’accroître l’influence du Canada dans la région du Pacifique et parmi les 24 pays participants.

Le colonel Jeffrey Holachek, M.S.M. (armée américaine)
Cleveland (Ohio, États-Unis d’Amérique)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de chef d’état-major adjoint du Commandement de la Force expéditionnaire du Canada, depuis juillet 2009, le colonel Holachek, de l’armée américaine, a constamment fait preuve d’un leadership solide et d’un professionnalisme extraordinaire. Il a élaboré et employé des concepts innovateurs, a efficacement dirigé son état-major dans le cadre d’une planification opérationnelle complexe, et a produit des plans efficaces à mettre en œuvre. Le dévouement et l’engagement indéfectibles du colonel Holachek ont grandement amélioré l’efficacité opérationnelle des opérations expéditionnaires et ont fait grand honneur au Canada.

Le major Patrick John Koch, M.S.M., C.D.
White Rock (Colombie-Britannique)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le major Koch a joué un rôle de premier plan, en menant à bien l’intégration du soutien des Forces canadiennes à la planification de la sécurité pour les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Les résultats exemplaires qu’il a obtenus sont attribuables à son leadership et aux solides relations qu’il a su établir au sein du Groupe intégré de la sécurité pour les Jeux, une organisation complexe réunissant plusieurs services de police et de sécurité. Les réalisations du major Koch s’ajoutent au palmarès de sa remarquable carrière et ont grandement contribué à sa réputation et à celle des Forces canadiennes.

Le lieutenant-colonel Thomas Frederick McGrath, O.M.M., M.S.M., C.D.
St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de conseiller de branche pour le Cadre des instructeurs de cadets de 2006 à 2010, le lieutenant-colonel McGrath a supervisé l’organisation de nombreuses activités prestigieuses, d’un bout à l’autre du pays, pour la célébration du centenaire de la branche et de la création de plusieurs symboles unificateurs pour celle-ci. Grâce à son leadership visionnaire, ces activités ont connu un grand succès qui a suscité un vif intérêt auprès du public et qui a rejailli sur le Programme des cadets et les Forces canadiennes. Ses efforts personnels acharnés ont eu une influence durable sur l’esprit de corps du Cadre des instructeurs de cadets.

Le sergent Charles Andrew McLean, M.M.M., M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Depuis 2007, le dévouement du sergent McLean au programme Sans limites, dont il est le cofondateur, a assuré le succès continu de cette initiative qui vise à optimiser l’autonomie  fonctionnelle de membres ou anciens membres des Forces canadiennes qui sont malades ou blessés. Sa passion et sa détermination ont permis aux personnes concernées de bénéficier d’occasions de dépasser leurs limites physiques et d’une meilleure qualité de vie au cours de leur réadaptation et de leur réintégration. Au fil des ans, le sergent McLean a pu sensibiliser avec succès la population aux besoins des militaires canadiens blessés ou malades et de leurs familles ainsi qu’aux programmes qui leur sont offerts.

Le capitaine de vaisseau John Frederick Newton, O.M.M., M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le capitaine de vaisseau Newton a été le commandant de la Base des Forces canadiennes Halifax, de juillet 2008 à juillet 2010. Durant cette période, il a fait preuve d’un leadership exceptionnel, en gérant la planification et l’organisation de deux cérémonies extrêmement prestigieuses, soit la consécration et la remise d’un nouveau drapeau royal au Commandement maritime en 2009 et l’inspection de la flotte internationale par Sa Majesté la reine Elizabeth II en 2010. Le succès des activités dont il était responsable a renouvelé la fierté des Canadiens à l’égard de leur marine, une institution qu’ils considèrent comme un trésor national, et a accru la fierté des marins canadiens à l’égard de leur profession.

Le capitaine James Alan O’Neill, M.S.M., C.D.
Hamilton (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En tant que commandant de peloton d’octobre 2009 à mai 2010, le capitaine O’Neill a amélioré la sécurité à Haji Baba et à Nakhonay, en Afghanistan. Vivant dans une collectivité locale, il a noué un partenariat avec un peloton afghan, établi des liens solides avec les dirigeants locaux, et suscité un climat de confiance dans la collectivité. De plus, il a fièrement agi comme mentor auprès de son homologue afghan. Forts de son leadership, les pelotons ont réussi à synchroniser leurs opérations et à perturber les activités des insurgés. Le dévouement du capitaine O’Neill a rejailli sur les Forces canadiennes.

L’adjudant George Nelson Parrott, M.S.M., C.D.
Duncan (Columbie-Britannique)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Au poste de sergent-major de l’Équipe de mentorat du Kandak 3, de septembre 2009 à avril 2010, l’adjudant Parrott a été un mentor hors pair pour son homologue afghan. Il a aussi veillé à ce que les équipes de mentorat, qui étaient très dispersées, reçoivent le soutien opérationnel dont elles avaient besoin. Pendant les opérations de combat interarmées, au cours desquelles il dirigeait depuis la ligne de front, il a servi de modèle aux soldats afghans et a su instaurer des conditions propices à l’interopérabilité entre les unités du Canada, de la coalition et de l’Afghanistan. Le leadership de l’adjudant Parrott a contribué à consolider les capacités de l’Armée nationale afghane, ce qui a rejailli sur le Canada.

Le lieutenant-colonel Michael Brian Patrick, M.S.M., C.D.
Kitchener (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le lieutenant-colonel Patrick a été chef des opérations de la Force opérationnelle interarmées Afghanistan, de février à novembre 2009. Il a démontré qu’il possédait un leadership hors du commun et une acuité tactique exceptionnelle, des qualités qui ont assuré le succès du développement et de la mise en place du plan de campagne estival, lequel visait à nuire à la capacité des insurgés de gagner du terrain durant la saison de combat traditionnelle. Excellant dans l’art de la planification opérationnelle, le lieutenant-colonel Patrick a aidé à perturber les plans des talibans et à renforcer l’autorité du gouvernement afghan dans la province de Kandahar.

Le capitaine de vaisseau Kenneth John Pickford, M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario) et Halifax (Nouvelle-Écosse)
Médaille du service méritoire (division militaire)

De 2005 à 2010, le capitaine de vaisseau Pickford a fait preuve de leadership et de vision durant la planification et l’organisation des célébrations du centenaire de la Marine canadienne. Sous sa direction, l’équipe du centenaire a mené tambour battant un riche programme d’activités d’un océan à l’autre, avec pour mandat de mieux faire connaître la Marine aux Canadiens. À tous les égards, les célébrations ont connu un succès inégalé et ont été très appréciées des auditoires locaux et internationaux, ce qui a grandement rehaussé la réputation de la Marine et des Forces canadiennes.

Le major Derek Prohar, M.V.M., M.S.M.
Avonlea (Saskatchewan)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En sa qualité d’officier des opérations de l’Équipe de liaison et de mentorat opérationnel et de commandant de compagnie de quartier général en Afghanistan de septembre 2009 à mai 2010, le major Prohar a planifié les opérations avec brio et les a empreintes de sa marque. Il a ainsi fourni le soutien nécessaire pour encadrer les équipes de mentorat qui évoluent dans des régions isolées hautement dangereuses. Grâce à la coordination qu’il a exercée entre les unités canadiennes, américaines et afghanes, à sa grande compréhension des capacités des unités et à sa remarquable connaissance de la situation, le major Prohar a été en mesure d’atténuer le risque et de favoriser la réussite de la force opérationnelle. Le leadership et le professionnalisme du major Prohar ont été déterminants dans le succès des opérations qui ont fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le major Liam Wade Rutland, M.S.M., C.D.
Pembroke (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En sa qualité de commandant de l’équipe de combat de la Compagnie Charlie d’octobre 2009 à mai 2010, le major Rutland a formé une unité de combat de première qualité grâce à sa connaissance des opérations de combat, à sa compréhension de la guerre de contre-insurrection et à sa grande maîtrise de l’espace de bataille. Qu’il s’agisse d’assauts aériens complexes ou du soutien d’opérations, il a été une source d’inspiration, tant pour les soldats canadiens que pour leurs confrères afghans. Le leadership et les remarquables efforts du major Rutland ont permis d’accroître la stabilité dans le district de Panjwayi, où il a gagné le respect de la population et fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le lieutenant-colonel Andrew Scheidl, M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Durant son affectation au Quartier général du Commandement de la Force expéditionnaire du Canada de juillet 2008 à mars 2011, le lieutenant-colonel Scheidl a fourni un appui et un leadership exceptionnels dans le cadre des engagements du Canada en matière de sécurité internationale. Qu’il s’agisse pour lui de travailler de concert avec les alliés américains afin de comprendre la situation en Asie du Sud Ouest, d’appuyer les efforts de secours humanitaire en Haïti, ou de faciliter la transition de la mission de combat canadienne en Afghanistan en une mission de formation, le lieutenant colonel Scheidl s’est avéré être un officier des plus dévoués. Les efforts qu’il a déployés ont procuré des avantages considérables au commandement, aux Forces canadiennes et au Canada.

Le capitaine Robert Scott, M.S.M.
Prince Albert (Saskatchewan)
Médaille du service méritoire (division militaire)

En sa qualité d’aumônier d’unité de l’Équipe de liaison et de mentorat et de la Compagnie de la police militaire en Afghanistan, de septembre 2009 à avril 2010, le capitaine Scott a été un solide soutien spirituel et moral. Pendant les périodes les plus difficiles de la mission, sa compassion et la sagesse de ses conseils ont aidé les soldats à surmonter les dures réalités de la guerre. Grâce à sa grande compréhension de la nature humaine et à son réel souci du bien-être de ses confrères canadiens, le capitaine Scott a joué un rôle essentiel dans la capacité des unités à poursuivre leur mission.

Le major Donald James Senft, M.S.M., C.D.
Kelowna (Colombie-Britannique)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Le major Senft a été un acteur clé dans la planification des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver. Il a dirigé la Force opérationnelle interarmées (Jeux) et a agi à titre d’agent principal de liaison avec une multitude de partenaires de divers services de police et de sécurité canadiens et américains. Son leadership exemplaire a été essentiel au succès de la planification des mesures d’urgence en cas de menaces chimique, biologique, radiologique et nucléaire. Les réalisations impressionnantes du major Senft à l’échelle nationale et internationale ont grandement contribué à sa réputation et à celle des Forces canadiennes.

Le lieutenant-colonel Jeffery Douglas Smyth, M.S.M., C.D.
Chatham (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

Particulièrement perspicace, le lieutenant-colonel Smyth a fait progresser l’aviation tactique canadienne en tant que commandant de la Force d’hélicoptères du Canada en Afghanistan, de septembre 2009 à août 2010. Ses fonctions consistaient à garder les militaires loin des dangereux réseaux routiers afghans et à diriger le personnel d’entretien qui veillait à ce que l’état de fonctionnement des aéronefs ne soit jamais un facteur limitatif. Très habile avec les nouveaux outils, il a amélioré le soutien prodigué aux forces terrestres. Les efforts remarquables du lieutenant-colonel Smyth ont été déterminants dans le succès des opérations, notamment l’opération aéromobile la plus imposante de l’histoire du Canada en Afghanistan.

Le lieutenant-colonel Michael Whited, Jr., M.S.M. (armée américaine)
Colorado Springs (Colorado, États-Unis d’Amérique)
Médaille du service méritoire (division militaire)

De 2007 à 2010, le lieutenant-colonel Whited s’est distingué en tant qu’officier de liaison du Commandement du Nord des États-Unis auprès du Commandement Canada. Par le professionnalisme, le leadership et l’intégrité qu’il a démontrés en élaborant les fondements qui ont permis d’améliorer la défense, la sécurité et la stabilité continentales, il a fait bien plus que ce qui est attendu d’un officier de liaison. Il a favorisé le développement de plans binationaux (canado-américains) de défense et de sécurité civile et a facilité la collaboration militaire transfrontalière en vue des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010 à Vancouver (opération Podium). Par sa contribution, le lieutenant-colonel Whited a fait grand honneur au Canada et aux États-Unis.

Le brigadier-général Gregory Achilles Young, O.M.M., M.S.M., C.D.
Windsor (Ontario)
Médaille du service méritoire (division militaire)

À titre de général commandant adjoint du Commandement de la transition conjointe de la sécurité en Afghanistan, de novembre 2006 à mai 2007, le brigadier-général Young a travaillé de près avec le président de l’Afghanistan et son ministre de l’Intérieur pour constituer une force policière légitime et professionnelle. Par ses efforts inlassables, il a joué un rôle de premier plan dans l’établissement de la primauté du droit, dans le renforcement de la légitimité du gouvernement et dans la transition du pays vers un régime démocratique. Grâce au leadership dont il a fait preuve, le brigadier-général Young a accru les capacités de maintien de l’ordre en Afghanistan, faisant ainsi grand honneur aux Forces canadiennes et au Canada.


INFO-FICHE SUR LES DÉCORATIONS DE LA VAILLANCE MILITAIRE

Les trois Décorations de la vaillance militaire, soit la Croix de Victoria, l’Étoile de la vaillance militaire et la Médaille de la vaillance militaire, ont été créées par Sa Majesté la reine Elizabeth II, reine du Canada, le 1er janvier 1993. Ces décorations peuvent être décernées à titre posthume.

La Croix de Victoria est décernée pour reconnaître des actes de bravoure ou d'abnégation insignes, ou le dévouement ultime au devoir, face à l’ennemi.

L’Étoile de la vaillance militaire est décernée pour reconnaître des services éminents accomplis avec courage face à l'ennemi.

La Médaille de la vaillance militaire est décernée pour un acte de bravoure ou de dévouement face à l’ennemi.

N’importe qui peut proposer une candidature pour les Décorations de la vaillance militaire. Si le membre des Forces canadiennes satisfait aux critères d’admissibilité, sa candidature sera présentée par le biais de la chaîne de commandement pour être ensuite examinée par le Comité consultatif des décorations de la vaillance militaire et le gouverneur général. Une personne peut recevoir l’une ou l’autre des Décorations de la vaillance militaire si elle est membre, depuis le 1er janvier 1993 ou après cette date, des Forces canadiennes ou membre d’une force armée alliée qui a servi avec les Forces canadiennes.



INFO-FICHE SUR LES DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Les Décorations pour service méritoire comprennent deux divisions, militaire et civile, chacune comportant deux niveaux : la croix et la médaille. La division militaire s’adresse aux personnes ayant fait preuve d’un professionnalisme remarquable et ayant fait honneur aux Forces canadiennes et au Canada. La division civile reconnaît des personnes qui ont accompli une activité ou un geste de nature exceptionnelle et qui, par conséquent, font honneur à leur collectivité et au Canada.

La Croix du service méritoire (division militaire) reconnaît une action militaire qui a été accomplie avec un professionnalisme exceptionnel dont les Forces canadiennes ont tiré des avantages considérables ou de grands honneurs.

La Médaille du service méritoire (division militaire) reconnaît une action militaire qui a été accomplie avec un grand professionnalisme selon des normes très rigoureuses, et dont les Forces canadiennes ont tiré des avantages ou des honneurs.

Les Décorations pour service méritoire constituent un élément important du Régime canadien des distinctions honorifiques qui reconnaît l’excellence. Les Décorations pour service méritoire soulignent une réalisation spécifique ou une activité effectuée pendant une période courte et définie. Les Décorations pour service méritoire peuvent être décernées aussi bien à des Canadiens qu’à des personnes d’autres nationalités.

Toute personne peut proposer la candidature d’une personne pour la division civile, tandis que le chef d’état-major de la Défense recommande au gouverneur général les candidats de la division militaire. Les mises en candidature et l’octroi de décorations peuvent se faire à titre posthume, mais les mises en candidature pour des activités antérieures à juin 1984, l’année de la création des Décorations, ne sont pas acceptées.