Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: 34e Commémoration des policiers et agents de la paix canadiens

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Ottawa, le dimanche 25 septembre 2011

 

C’est pour moi un honneur d’être ici, en cette journée commémoration, pour rendre hommage aux policiers et aux agents de la paix morts dans l’exercice de leurs fonctions.

En tant que Canadien, et gouverneur général, je suis conscient du privilège de vivre dans un pays où la sécurité et les droits de chaque individu sont protégés par notre constitution.

Or, la défense de ces droits requiert de la vigilance et, à l’occasion, une intervention protectrice. En assurant notre sûreté, parfois au péril de leur propre vie, les membres de la grande famille des forces de l’ordre contribuent à l’harmonie qui existe au sein de nos collectivités et, ainsi, à la réputation enviable du Canada.

Nous ne devons jamais oublier le rôle vital que vous jouez dans nos communautés au quotidien. Chacun de ceux qui ont reçu votre aide lors d’un moment critique conserve à l’esprit la mémoire de votre réponse à l’appel du devoir.

J’ai le souvenir d’une photo qu’on m’a montrée durant ma récente visite en Saskatchewan et qui illustre parfaitement votre dévouement.

Il s’agit d’une photo prise lors d’une situation critique dans une école. On y voit les élèves et les enseignants se précipitant à l’extérieur, tandis qu’un homme en unikforme se dirige en sens inverse pour aller affronter le danger. Cet homme était un policier.

Pour vous, l’idée d’être au service des gens, de la communauté et de notre pays est une seconde nature.

Chaque année, nous nous rassemblons pour rappeler à notre souvenir ceux et celles que nous avons perdus, avec la triste tâche d’ajouter des noms au tableau d’honneur, des noms qui font parfois partie de l’histoire et d’autres qui, malheureusement, sont rattachés à un passé beaucoup plus récent.

L’agent Garrett Styles du service de police de la ville de York. L’agent Sébastien Coghlan-Goyette de la Sûreté du Québec. Le gendarme Michael Potvin de la Gendarmerie royale du Canada. Le sergent Ryan Russell du service de police de la ville de Toronto. Ces quatre agents, qui ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions, sont des exemples de courage. Nos pensées accompagnent celles de leurs familles et de leurs amis.

Je tiens à rendre hommage aux hommes et aux femmes en uniforme qui ont fait le sacrifice ultime pour assurer la sécurité de nos collectivités tout au long de l’histoire; aux collègues des défunts qui, malgré la menace, continuent à démontrer courage et vaillance face au danger; et surtout aux familles qui, lors de la disparition d’un être cher, ont du traverser une des épreuves des plus difficiles qu’il soit donné de subir

On ne peut quantifier l’ampleur de leurs sacrifices, mais aujourd’hui cette cérémonie nous rappelle à quel point nous leur en sommes redevables.

J’éprouve le plus grand respect envers chacun d’eux et envers vous tous. Au nom des Canadiens, je vous suis reconnaissant pour tout ce que vous avez fait pour ce pays.

Merci.