Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Visite de la municipalité de Gravelbourg

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Gravelbourg, le dimanche 11 septembre 2011

 

Mon épouse, Sharon, et moi sommes ravis d’être ici aujourd’hui, alors que nous entamons notre visite officielle en Saskatchewan. Votre chaleureux accueil nous touche beaucoup.

J’étais impatient de faire cette visite à Gravelbourg et de mieux connaître vos racines si bien ancrées dans la province. Le fait que l’Association communautaire fransaskoise célèbre son centenaire cette année en dit long sur votre volonté de garder vivantes la langue et la culture françaises en Saskatchewan. Alors, permettez-moi tout d’abord de vous féliciter pour cette date marquante.

On a souvent dit que la prairie incite les gens à penser grand et à rêver grand, et dans votre cas, c’est tout à fait vrai. Cette collectivité est un véritable joyau, dont vous avez toutes les raisons d’être fiers et de célébrer.

Le drapeau qui sera hissé est un symbole et un hommage des plus appropriés à la communauté francophone de la Saskatchewan.

Le jaune vif évoque ce remarquable paysage, cette terre que vous avez travaillée et qui assure votre subsistance depuis plus d’un siècle.

Le vert rappelle le rôle central de l’église et de la forêt boréale dans votre société et votre économie.

Puis, au centre du drapeau, cette fleur de lis, symbole de la langue et de la culture françaises. Il importe de souligner que cette version de la fleur de lis provient d’un dessin de Louis Riel, cet homme qui a joué un rôle si important dans la lutte pour les droits des minorités dans cette région et à travers le Canada.

Comme vous le savez, la reconnaissance et le respect des droits des minorités correspondent à notre désir et à notre capacité de coopérer, une notion qui s’inscrit au cœur de l’expérience canadienne. Il sera donc merveilleux de voir ce drapeau se hisser en Saskatchewan. 

J’aimerais prendre un moment pour honorer la mémoire d’un ami et d’un ancien collègue, originaire de Gravelbourg en fait, qui aurait également beaucoup aimé être ici aujourd’hui.

Il s’agit du professeur Paul-André Crépeau. Nous nous sommes connus à l’Université McGill, où nous avons travaillé pendant de nombreuses années. Né à Gravelbourg, M. Crépeau a consacré sa vie à l’étude et à la promotion du droit civil et de la tradition civile inspirée de la France. Il a énormément contribué au développement du Code civil du Québec et à la  protection des libertés civiles. Il a reçu de nombreuses distinctions honorifiques, dont l’Ordre du Canada, pour son travail de promotion de la langue française et du droit français.

Le professeur Crépeau, qui est décédé cet été à l’âge de 85 ans, était un grand humaniste. Sa vie et son travail nous rappellent l’effet positif que nous pouvons avoir au sein de nos collectivités et de notre pays. Même si plusieurs de ses réalisations ont été au niveau provincial, national et international, il avait un penchant pour les libertés et les droits individuels et pour la vitalité des communautés minoritaires telles que la vôtre.

Il incarne le Canadien travailleur, qui bâtit un pays meilleur.

Depuis mon installation comme gouverneur général, j’invite les Canadiens à envisager de nouvelles façons de bâtir une nation toujours plus avertie et plus bienveillante en vue du 150e anniversaire, en 2017, de notre remarquable confédération. J’en profite pour vous lancer l’invitation, à vous, les gens de Gravelbourg et aux membres et aux bienfaiteurs de cette association.

Soyez fiers de ce que vous avez accompli et continuez à unir vos efforts en vue d’édifier le Canada le plus diversifié et le plus inclusif que l’on puisse imaginer.

Votre aide est essentielle au pays dont nous rêvons tous. 

Merci.