Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Service commémoratif national de la GRC

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Regina, le dimanche 11 septembre 2011

 

Sharon et moi sommes honorés d’être ici, à l’occasion de notre première visite officielle en Saskatchewan, pour rendre hommage à la bravoure et au dévouement des membres de la Gendarmerie royale du Canada qui ont sacrifié leur vie, au cours de plus d’un siècle, pour défendre les habitants de notre pays. Ils ont droit à toute notre gratitude.

Chaque fois qu’un gendarme périt dans l’exercice de ses fonctions, que ce soit au pays ou à l’étranger, en empêchant qu’un crime soit commis ou à la suite d’un tragique accident, c’est toujours une épreuve pour notre nation. Chaque fois, nous nous demandons comment leur mort aurait pu être évitée et nous réfléchissons à la souffrance que cela cause à leur famille. Nous évoquons alors la dette que nous devons à ceux qui ont péri et notre fierté envers chaque membre de la GRC.

Nous nous rappelons d’eux individuellement et collectivement, car peu importe le milieu dont ils sont issus, leur âge ou même leur lieu de résidence, le même idéal unit ces hommes et ces femmes, le même d’ailleurs qui vous unit, vous tous ici présents : celui de servir ses concitoyens.

Tout au long de l’histoire de votre organisation, les membres de la GRC ont toujours compris ce que signifie servir autrui et l’importance de leur rôle dans la société.

Vous êtes des ambassadeurs au sein de la collectivité, veillant à prévenir les crimes autant qu’à les résoudre et à identifier les contrevenants. Vous préservez nos lois et vous nous éduquez à ce sujet. Vous êtes des médiateurs et des conseillers auprès de ceux auxquels vous annoncez le décès d’un proche. Ayant à cœur l’intérêt public, vous faites plus que votre devoir lorsque la situation l’exige. Grâce à vous, nous sommes en sécurité.

Il est très à propos que nous soyons réunis pour rendre hommage à ces Canadiens qui nous ont quittés, alors que nous nous joignons à tant d’autres gens à travers le monde qui soulignent le 10e anniversaire des terribles attentats du 11 septembre 2001. En cette journée tragique, des policiers et le personnel d’autres services d’urgence ainsi que de simples citoyens se sont sacrifiés pour sauver la vie d’autrui. Les membres de la GRC étaient prêts à venir en aide à leurs frères et sœurs en uniforme ainsi qu’aux citoyens américains qui étaient coincés de ce côté-ci de la frontière. Encore une fois, nous avons montré au reste du monde que nous sommes une nation bienveillante, et la GRC a joué un grand rôle à cet égard.

Ce jour-là comme tant d’autres, nous avons été témoins de la force de caractère de nos corps policier et de leur faculté d’adaptation. Nous pouvons être fiers, en tant que collectivité mondiale, d’avoir su élever la voix ensemble contre le terrorisme.

Nous n’oublierons jamais le service rendu au Canada et au monde entier par les membres de la GRC et par ceux qui ont perdu leur vie au fil des ans pour maintenir nos idéaux.

Il y a 228 noms au tableau d’honneur, ce qui signifie 228 familles en deuil et 228 fois que les Canadiens ont accompagné ces familles dans leur douleur d’avoir perdu un être cher.

Sharon et moi sommes honorés d’être ici pour rappeler ces braves Canadiens à notre mémoire et pour vous dire merci du fond du cœur.