Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Célébration de la fête du Canada

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Ottawa, le vendredi 1er juillet 2011

 

Permettez-moi de vous souhaiter une très heureuse fête du Canada à vous tous ici présents et à nos autres concitoyens partout au pays et dans le monde, qui célèbrent cette journée de diverses manières.

Mon épouse, Sharon, et moi sommes très fiers d’être ici avec vous et nous sommes honorés d’être en présence de Leurs Altesses Royales le duc et la duchesse de Cambridge.  

Il y a à peine deux mois, nous étions à Londres pour le mariage royal, une journée qui s’est déroulée sous le signe du bonheur et de la célébration. Alors, quelle parfaite occasion que la fête du Canada pour rendre la pareille, en recevant ce jeune couple royal au cours de sa première visite officielle outre-mer!

Je sais que, tout au long du voyage que le duc et la duchesse de Cambridge entreprendront à travers le pays, ils attireront l’intérêt des Canadiens et seront accueillis avec toute la chaleur qui fait notre réputation.

Je dois dire que je suis impressionné, non seulement par la facilité avec laquelle Votre Altesse Royale établit des rapports avec des gens de tout âge, mais également par votre engagement à maintenir les liens solides qui existent entre le Canada et la Couronne.

Vous avez une responsabilité unique à assumer, aussi bien dans votre pays qu’à l’échelle du Commonwealth. Mais nous sommes convaincus que vous vous acquitterez de vos futurs rôles avec perfection et dynamisme.

Vous êtes le futur lien à notre monarchie constitutionnelle qui est toujours en évolution et qui fait partie intégrante de notre canadianité.

Aujourd’hui, c’est une journée qui nous permet de célébrer qui nous sommes. De revoir  tout ce que nous avons accompli et de regarder l’avenir avec optimisme.

Nous avons toutes les raisons d’être fiers de notre pays et de lui être reconnaissants. Parfois, nous tenons pour acquises les libertés fondamentales dont nous jouissons dans une société démocratique. Or, nous ne devrions jamais négliger les responsabilités qui nous incombent dans un monde de plus en plus planétaire ni le devoir que nous avons de respecter les idéaux qui nous sont chers.

Aujourd’hui, pensons à ce que le Canada nous a donné et témoignons notre appréciation à ceux qui ont bâti notre pays, qui se sont sacrifiés pour notre pays afin que nous puissions jouir de tous ses bienfaits.

Jetons, du même coup, un regard sur l’avenir du Canada.

En 2017, notre pays célébrera le 150e anniversaire de la Confédération. Je voudrais que vous songiez, du point de vue de vos quartiers, vos collectivités et notre pays, à l’image du Canada que vous désirez.

En cette fête du Canada, j’aimerais vous inviter à prendre part à ma propre vision du Canada.

Je rêve d’un Canada où les familles et les enfants bénéficieront d’un appui et de la chance de s’épanouir; où l’apprentissage et l’innovation seront accrus pour assurer la prospérité future; où le bénévolat et la philanthropie seront encouragés comme partie intégrante de notre quotidien.

Au cours de mes voyages, j’ai vu une multitude de Canadiens qui s’emploient à bâtir cette nation avertie et bienveillante.

Je considère comme un privilège de vivre dans ce pays, d’y avoir élevé une famille, de voir mes enfants connaître la réussite et de voir mes petits-enfants grandir ici. Je suis fier d’agir en tant que gouverneur général et commandant en chef du Canada, de rencontrer en grand nombre des Canadiennes et des Canadiens, de rendre visite à nos soldats et à leurs familles, de découvrir les communautés autochtones, de rendre hommage à nos concitoyens dignes de mérite, de m’acquitter de mes responsabilités  constitutionnelles et de servir notre pays.

En présence de Leurs Altesses Royales, ainsi que du premier ministre, des ministres et des Canadiens, je nous mets tous au défi non seulement d’imaginer le pays que vous désirez, dans la perspective de notre 150e anniversaire, mais également de tracer le parcours qui nous y mènera. C’est-à-dire comment allons-nous créer un Canada encore plus averti et bienveillant?

Après tout, les Canadiens imaginent, depuis toujours, ce qui pourrait être, et ils ont travaillé sans relâche pour y arriver. Nous rêvons de possibilités nouvelles et nous nous attelons à les concrétiser.

Bonne fête, Canada!