Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Inspection annuelle de la Garde de cérémonie

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Rideau Hall, le mercredi 22 juin 2011

 

C’est un grand honneur pour moi de procéder à cette inspection annuelle de la Garde de cérémonie, qui marque le début de votre service d’été dans la capitale de notre pays.

Comme vous le savez, il s’agit de la première inspection de la Garde de cérémonie depuis que j’exerce mes fonctions de gouverneur général et de commandant en chef du Canada. Et je peux vous assurer que c’est avec beaucoup d’impatience que j’attendais cette occasion.

Qui sont ceux parmi vous qui ne ressentent pas un élan de fierté et d’enthousiasme en présence de la Garde de cérémonie? Vos uniformes, la précision de vos gestes et votre solennité nous inspirent le respect et sont une source d’émerveillement.

En tant que père et grand-père, lorsque je veux voir un regard sur le monde empreint de spontanéité, c’est souvent le visage d’un enfant que je regarde. Or, aujourd’hui, je pense que nous ressemblons tous un peu à des enfants, les yeux grand ouverts, captivés par ces femmes et ces hommes remarquables qui se trouvent parmi nous.

Parfois, il est bon de se poser les questions les plus simples, par exemple : en quoi exactement consiste la Garde de cérémonie, et pourquoi continue‑t‑elle à exercer une telle fascination?

Vous êtes tous des membres des Forces canadiennes, venus de régiments de tout le Canada pour une affectation dans la capitale nationale. Certains sont des réservistes; d’autres, des étudiants sur le point d’entamer leur vie professionnelle. D’autres encore ont été déployés à l’étranger, dans le cadre d’importantes missions de maintien de la paix internationales.

Ensemble, vous formez les quatres divisions de la Garde de cérémonie et de sa fanfare. Quelques-uns d’entre vous portent l’uniforme des Governor General’s Foot Guards et d’autres portent celui des Canadian Grenadier Guards.

L’origine de ces deux régiments est plus ancienne que la Confédération et, tout au long de leur histoire, ils ont attiré des Canadiens qui éprouvaient le désir irrésistible de servir leur pays.

Vous faites partie d’une longue tradition de dévouement au service du Canada, de sorte que je veux insister sur la nature particulière de votre rôle en tant que membres de la Garde de cérémonie.

Pour tout dire, il s’agit d’une affectation à nulle autre pareille.

Par ailleurs, ce cadre convient bien à l’inspection annuelle de la Garde de cérémonie, parce que, comme Rideau Hall même — et les fonctions de gouverneur général que j’ai le privilège d’assumer —, votre présence à Ottawa est à la fois symbolique et physique.

Si vous êtes des soldats qui montez la garde, vous êtes, en même temps, bien plus que cela. En tant que membres de la Garde de cérémonie, vous êtes la représentation même de notre héritage en tant que Canadiens. Chaque aspect de votre tenue vestimentaire, de vos exercices et de votre maintien est chargé d’histoire et, par votre présence, vous nous renvoyez une image de nous et du Canada.

Il ne faut jamais sous-estimer l’importance d’un cérémonial. En faisant partie de la Garde de cérémonie, vous nous aidez à mieux apprécier et à mieux comprendre ce pays remarquable qui est le nôtre.

Ne serait-ce que pour cela, et au nom de tous les Canadiens, je tiens à vous remercier et à vous adresser tous mes vœux de succès pour l’été.