Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Cérémonie d’investiture de l’Ordre du Canada

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Rideau Hall, le vendredi 27 mai 2011

 

Mon épouse, Sharon, et moi aimerions vous souhaiter la bienvenue à Rideau Hall ce matin pour la cérémonie d’investiture de l’Ordre du Canada, et vous féliciter pour vos réalisations. C’est pour moi un honneur d’avoir devant moi des Canadiennes et des Canadiens aussi vénérables que vous.

Vous êtes des chefs de file, des innovateurs et des bienfaiteurs. Vous avez défini l’art, les sciences, la politique, les sports, les affaires et tant d’autres domaines au Canada. Pour cela, pour vous être distingués sur les scènes nationales et internationales, vous êtes aujourd’hui investis au sein de l’Ordre du Canada, vous joignant ainsi à d’autres qui nous ont  aidés à définir ce que signifie être Canadien.

En 2017, notre pays célébrera le 150e anniversaire de la Confédération. En attendant cette date historique, j’encourage les Canadiens à réfléchir sur le pays qu’ils désirent. Vous tous, membres de l’Ordre du Canada  ici présents, vous êtes déjà penché sur cette question et vous savez ce que peut et devrait être notre pays. Vous avez contribué d’une manière importante à l’avancement du Canada dans tous les champs d’activité. Vous continuez à créer un monde plus averti, un monde plus bienveillant.

Or, il faut nous assurer d’élargir ce dialogue à un plus vaste auditoire.

Nous devons donc encourager nos collectivités à y prendre part; les Canadiens de tout âge de même que les néo-Canadiens. Nous devons trouver une vision commune et chercher à l’atteindre. Le 150e anniversaire de notre pays donnera lieu à des célébrations, alors d’ici là, nous avons le temps de réfléchir et d’agir.

Je vous encourage à partager vos idées entre vous et avec tous vos concitoyens. Car vous savez qu’être membre de l’Ordre du Canada est aussi bien une responsabilité qu’un honneur.

Roy A. Megarry, ancien éditeur du quotidien The Globe and Mail et Officier de l’Ordre du Canada, a dit ceci un jour : « Notre pays, le Canada, est un pays d’une beauté spectaculaire, de ressources innombrables, de citoyens inspirés, de grandes réalisations et promis à un des plus brillants avenirs. »

La promesse dont il a parlé, qui est à la hauteur du potentiel de tous les Canadiens, se réalise tous les jours, de mille et une manières, mais il y a encore beaucoup à faire. En accédant à l’Ordre du Canada, vous avez pour tâche d’inspirer les Canadiens à faire de leur mieux, à réaliser de grandes choses et à faire de leurs rêves une réalité.

L’épinglette en forme de flocon de neige, que je porte fièrement depuis que j’ai moi‑même été reçu dans l’Ordre en 1988 et que vous recevez aujourd’hui, symbolise non seulement vos propres réalisations, mais également la place unique que vous occupez dans ce pays et dans son histoire.

À l’instar de notre pays, vous tous ici présents reflétez la diversité. Vous provenez de partout au Canada, vous êtes issus de différents milieux et vous œuvrez dans diverses disciplines.

Je trouve particulièrement intéressant de voir que vous tous ici, aujourd’hui, êtes si différents tout en ayant des racines canadiennes communes. Nous avons parmi nous des auteurs et des scientifiques qui s’entretiennent avec des comédiens et des politiciens. Nous avons des bénévoles et des philanthropes qui découvrent de nouvelles choses sur les athlètes et les enseignants. Tout comme le monde entier admire la société multiculturelle du Canada, j’admire, pour ma part, le caractère unique de l’Ordre du Canada et sa capacité de rassembler les gens.

Enfin, je tiens à ajouter que l’année 2017 marquera non seulement le 150e anniversaire de ce pays, mais également le 50e anniversaire de l’Ordre du Canada. Alors que nous envisageons le pays que nous désirons, j’aimerais réfléchir au rôle que l’Ordre du Canada pourrait jouer à l’avenir. Qu’est-ce que les membres peuvent faire de plus pour motiver les autres? Comment pouvons-nous encourager les gens à proposer la candidature de membres de leur communauté qui méritent cet honneur, de celles et ceux qui passeraient autrement inaperçus? Comment pouvons‑nous continuer à inspirer la pensée innovatrice et le changement positif?

En passant en revue votre carrière et vos réalisations et en vous attelant à la concrétisation de votre vision de ce que ce pays pourrait être dans six ans, rappelez-vous que vous faites partie d’un tout qui est plus grand que vous. Vous représentez ce que notre pays a de meilleur. Pour cette raison, vous vous devez d’instaurer dans vos communautés ce dialogue qui façonnera le Canada.

Encore une fois, je vous félicite et vous remercie. Je suis impatient de voir où vous mèneront vos vies, vos carrières et vos idées.