Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Création de la Médaille du jubilé de diamant

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

le 3 février 2011

Médaille commémorative créée pour
le jubilé de diamant de Sa Majesté la reine Elizabeth II

OTTAWA — Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du  Canada, a annoncé aujourd’hui que Sa Majesté la reine Elizabeth II a approuvé la création de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II. Le dessin artistique de la médaille, une œuvre de l’Autorité héraldique du Canada, a été dévoilé aujourd’hui par le gouverneur général à Rideau Hall.

Son Excellence était accompagné du très honorable Stephen Harper, premier ministre du Canada, qui a lui dévoilé l’emblème officiel du jubilé de diamant et a invité les Canadiens à se préparer à souligner cet important anniversaire en 2012.

La Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II soulignera le 60e anniversaire de l’accession au trône de Sa Majesté en 1952, qui sera célébré l’an prochain. Cette médaille sera décernée à des Canadiens pour honorer leurs remarquables contributions et réalisations.

Des fiches d’information sur la Médaille du jubilé de diamant et sur la création de nouvelles distinctions honorifiques canadiennes sont jointes au présent communiqué. Le dessin artistique de la médaille ainsi que des renseignements supplémentaires sont disponible à l’adresse suivante : www.gg.ca/jubilediamant.   

-30-

Renseignements aux médias: 
Marie-Pierre Bélanger
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-9166
marie-pierre.belanger@gg.ca
www.gg.ca


IN
FO-FICHE SUR LA MÉDAILLE DU JUBILÉ DE DIAMANT DE LA REINE ELIZABETH II

Diamond Jubilee MedalUne nouvelle médaille commémorative a été créée dans le cadre des célébrations de 2012 qui marqueront le 60e anniversaire de l’accession au trône de Sa Majesté la reine Elizabeth II. La Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II permettra au Canada de rendre hommage de façon tangible à Sa Majesté pour son dévouement envers notre pays; cette distinction permettra également de reconnaître les contributions et réalisations de Canadiennes et de Canadiens.

La Chancellerie des distinctions honorifiques, au sein du Bureau du secrétaire du gouverneur général, administrera le programme de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

La cérémonie de remise inaugurale de la Médaille du jubilé de diamant aura lieu en 2012.

Description de la médaille

Sur l’avers figure le profil de la souveraine au nom de laquelle est décernée cette médaille. Le revers souligne le soixantième anniversaire de l’accession au trône de Sa Majesté la reine Elizabeth II, c’est-à-dire son jubilé de diamant. Cet anniversaire s’exprime par la forme diamantée du losange central, par son fond composé d’un ensemble de diamants, et par les deux dates. Le chiffre royal, composé de la couronne royale au-dessus des lettres EIIR (i.e. Elizabeth  II  Regina, ce dernier mot latin signifiant
« reine »), identifie le souverain à l’honneur. Les feuilles d’érable rappellent le Canada, tandis que la devise, VIVAT REGINA, signifie « Longue vie à la Reine!»

Le ruban utilise un nouvel agencement des couleurs bleue, rouge et blanche utilisées pour les rubans de la Médaille du couronnement de 1953, la Médaille du jubilé d’argent de 1977 et la Médaille du jubilé d’or de 2002.

Le dessin artistique de la médaille est une œuvre de l’Autorité héraldique du Canada qui fait partie de la Chancellerie des distinctions honorifiques.

Critères de sélection et d’éligibilité et processus de distribution

De plus amples informations sur le processus de nomination, sur les critères de sélection et d’éligibilité, ainsi que sur la distribution de la Médaille du jubilé de diamant seront disponibles à www.gg.ca/jubilediamant à une date ultérieure.


INFO-FICHE SUR LA CRÉATION D’UNE NOUVELLE DISTINCTION HONORIFIQUE CANADIENNE
 

Le Régime canadien de distinctions honorifiques a été établi en 1967 avec la création de l’Ordre du Canada. Les distinctions honorifiques canadiennes servent à reconnaître des réalisations exceptionnelles, des actes de bravoure et un service remarquable envers le Canada ou l’humanité tout entière. La création de ces distinctions est l’aboutissement d’un processus d’approbation formel qui peut s’étaler sur plusieurs mois ou plus et qui s’achève avec l’approbation de Sa Majesté la reine Elizabeth II, en tant que souveraine du Canada.

Qui prend part au processus de création d’une nouvelle distinction honorifique?

  • La souveraine du Canada détient le pouvoir de créer toutes les distinctions honorifiques officielles. Celles-ci sont créées au moyen de lettres patentes émises par la souveraine sur l’avis du premier ministre.
  • La Chancellerie des distinctions honorifiques, qui fait partie du Bureau du secrétaire du gouverneur général, assume la responsabilité de l’administration du Régime canadien de distinctions honorifiques au nom du gouverneur général et appuie les travaux du Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques.
  • Le Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques, présidé par le Bureau du Conseil Privé, est composé de hauts fonctionnaires représentant divers ministères fédéraux qui aident à administrer les distinctions honorifiques canadiennes.
  • Le premier ministre est responsable du Régime canadien de distinctions honorifiques. En 1980, il avait institué le Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques pour l’aider à établir la politique régissant le système de distinctions honorifiques. Le comité a pour raison d’être de fournir des conseils au premier ministre sur l’exercice de ses prérogatives en ce qui concerne les distinctions honorifiques et les récompenses canadiennes.
  • Les propositions visant la création de nouvelles distinctions honorifiques proviennent de sources diverses : représentants de ministères fédéraux et provinciaux, membres d’organismes au service du public et des citoyens.

En quoi consiste le processus de création d’une nouvelle distinction honorifique?

  • Les propositions reçues sont envoyées à la Chancellerie des distinctions honorifiques pour que des recherches soient entreprises et pour que l’on s’assure que la distinction en question soit conforme à la politique nationale en matière de distinctions honorifiques et qu’il n’y ait pas de chevauchement.
  • La proposition est ensuite présentée au Comité de la politique en matière de distinctions honorifiques pour fin de discussion et d’approbation.
  • La Chancellerie rédige alors le règlement, en consultation avec les parties intéressées et prépare les lettres patentes pour la signature de la Reine.
  • La Chancellerie conçoit également le dessin du nouvel insigne.
  • Si la proposition est approuvée par le Comité, celui-ci recommande au premier ministre la création d’une nouvelle distinction honorifique au moyen d’un décret par l’intermédiaire du Bureau du Conseil privé.
  • Le Bureau du secrétaire du gouverneur général, sur recommandation du premier ministre du Canada, envoie les lettres patentes et les dessins originaux au palais de Buckingham pour qu’ils soient approuvés par Sa Majesté la Reine. Une fois qu’elle a signé les lettres patentes, la distinction honorifique est considérée comme étant officiellement créée.
  • Le Bureau du Registraire général du Canada appose le Grand sceau du Canada aux lettres patentes signées.
  • L’annonce de la nouvelle distinction honorifique est faite au moyen d’un communiqué du Bureau du secrétaire du gouverneur général et l’information est publiée dans la Gazette du Canada.