Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Sanction royale

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

le 14 décembre 2010

Le gouverneur général Johnston accordera la sanction royale pour la première fois dans la chambre du Sénat

OTTAWA — Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, accordera la sanction royale lors d’une cérémonie officielle qui aura lieu dans la chambre du Sénat, le mercredi 15 décembre 2010, à 16 h 15.

Le gouverneur général accordera la sanction royale à des projets de loi. Il signera ensuite les documents d’attestation dans les bureaux du président du Sénat. Ce sera la deuxième fois que Son Excellence accordera la sanction royale depuis la cérémonie de son installation, le 1er octobre 2010. La première fois fut sous forme de déclaration écrite, le 18 novembre 2010. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.parl.gc.ca.

Renseignements sur la sanction royale
La sanction royale est octroyée par un représentant de la Couronne à un projet de loi adopté par la Chambre des communes et le Sénat pour qu’il devienne loi du Parlement. La sanction royale est donc la dernière étape du processus législatif au cours duquel interviennent les trois entités parlementaires (la Couronne, le Sénat, la Chambre des communes). Traditionnellement, la sanction royale est octroyée dans la chambre du Sénat en présence des membres du Parlement et du Sénat. Depuis l’adoption de la Loi sur la sanction royale en 2002, la sanction royale peut être accordée par déclaration écrite du gouverneur général ou de son suppléant (un des juges de la Cour suprême). 

Renseignements sur le rôle et les responsabilités du gouverneur général
Le gouverneur général préside à l’assermentation du premier ministre, du juge en chef du Canada et des ministres du cabinet. C’est le gouverneur général qui convoque, proroge et dissout le Parlement, qui prononce le discours du Trône et qui accorde la sanction royale aux mesures législatives parlementaires. Le gouverneur général signe les documents officiels. Il agit donc sur l’avis du premier ministre et de son gouvernement, mais a le droit d’être consulté, d’encourager et de mettre en garde.

-30-

Les représentants des médias qui souhaitent couvrir cette cérémonie et la signature des documents d’attestation doivent être accrédités par la Tribune de la presse parlementaire. Pour ce faire, il suffit de contacter Collin Lafrance au 613-992-6517.

Renseignements aux médias :

Marie-Ève Létourneau                                                 
Bureau de presse de Rideau Hall                                         
613-998-0287                                                             
marie-eve.letourneau@gg.ca                                     

Francine Pressault
Agente des communications
Le Sénat du Canada
613-944-4075
pressf@sen.parl.gc.ca
www.sen.parl.gc.ca