Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Vernissage de l’exposition : Collection de la Couronne pour les résidences officielles de la Commission de la capitale nationale

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Rideau Hall, le vendredi 10 décembre 2010

 

J’aimerais avant tout vous souhaiter la bienvenue à Rideau Hall, lieu idéal pour la tenue de cette exposition d’œuvres d’art et d’objets de la collection de la Couronne.

C’est pour moi un honneur de prendre part à ce vernissage aujourd’hui. Comme vous le savez, mon épouse Sharon et moi venons d’emménager dans cette merveilleuse résidence. Nous avons le grand bonheur d’être entourés de tant de magnifiques exemples d’œuvres d’art, de meubles et d’objets d’artisanat, dont plusieurs font partie de la collection de la Couronne.

Mon prédécesseur, Vincent Massey, a souvent parlé de la capacité de Rideau Hall d’agir comme « un instrument au service du Canada ». Je peux dire que, depuis mon installation, j’ai été à même de constater à quel point cet édifice est un symbole vivant de notre pays.

Rideau Hall, ce n’est pas uniquement un emblème de l’institution que représente le gouverneur général. C’est également une manifestation physique de notre expérience collective en tant que Canadiens. Traverser ses salles et ses corridors, c’est comme traverser les diverses régions du Canada et parcourir son histoire. Comme toute autre résidence, les œuvres d’art et le mobilier qui s’y trouve nous en disent beaucoup sur ses propriétaires et ceux qui l’habitent.

J’ai vu de mes yeux le ravissement que ces œuvres inspirent à ceux qui visitent Rideau Hall. Nous réagissons à la beauté de ces objets et au savoir‑faire des artistes et des artisans qui les ont fabriqués. Et nous sommes à l’écoute de ce qu’ils représentent : notre patrimoine commun.

C’est la maison du Canada, et nous sommes vraiment privilégiés d’y abriter une si grande quantité de trésors de la collection de la Couronne.

Disposée dans une seule pièce, cette exposition nous donne pourtant un aperçu de l’étendue et de la diversité de la collection de la Couronne. Je suis ravi d’inviter tous les Canadiens et les visiteurs étrangers à voir cette exposition et à en apprendre davantage sur notre histoire, notre culture et les trésors de cette collection.

Je tiens à remercier, au nom des Canadiens, tous ceux qui ont contribué à la création, à l’acquisition et à la gestion de cette collection.

C’est une occasion de saluer les artistes et les artisans qui ont créé ces pièces. Des artistes tels qu’Emily Carr, dont le tableau d’une forêt de la Colombie-Britannique peint en 1932, que l’on peut admirer dans cette exposition. Ce tableau d’Emily Carr s’inscrit dans une œuvre qui a aidé à définir le Canada comme une nation unique et indépendante, à la hauteur de son art et en quête de sa propre expression.

Le choix des œuvres d’art et des objets de cette exposition repose sur leur valeur historique ou l’importance de leur origine, comme c’est le cas pour la collection tout entière.

Une fois que vous aurez vu l’exposition, je vous invite à faire une visite de la résidence. Nos guides vous indiqueront les pièces de la collection de la Couronne qui ornent les diverses salles de la résidence.

J’en profite également pour saluer le travail qu’accomplissent les institutions qui sont chargées de la création et de la conservation de cette collection. La Commission de la capitale nationale, qui gère la collection de la Couronne et répartit les œuvres, le mobilier et les objets dans les différentes résidences officielles de la région, mérite nos plus sincères remerciements pour sa façon de veiller sur notre patrimoine.

Enfin et surtout, nous exprimons toute notre gratitude envers les donateurs qui, au fil des ans, ont généreusement enrichi cette collection par divers moyens. Plusieurs d’entre eux ont fait des dons par l’intermédiaire du Fonds Canadiana, qui célèbre son 20e anniversaire cette année.

Au nom de tous les Canadiens, je vous remercie pour avoir réussi à faire de la collection de la Couronne ce qu’elle est aujourd’hui.

Merci.