Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Dévoilement d’une sculpture ornementale de Sa Majesté la Reine

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Ottawa, le jeudi 9 décembre 2010

 

C’est pour moi un honneur d’être ici, dans les salles du Sénat, à l’occasion du dévoilement de cette belle sculpture de Sa Majesté la Reine.

En 2012, dans toutes les régions du Canada et à travers tout le Commonwealth, les gens célébreront le Jubilé de diamants de Sa Majesté la Reine. Aujourd’hui, nous immortalisons Sa Majesté par une sculpture à son image qui vient s’ajouter à celle d’autres rois et reines du Canada, dont la reine Victoria, seul autre monarque dans l’histoire du Canada à avoir célébré 60 ans de règne en tant que Reine du Canada.

J’ai eu le privilège de rencontrer la Reine durant cette tournée royale. Ce n’est toutefois que plus tard, après avoir été nommé gouverneur général désigné, que je me suis rendu, avec mon épouse Sharon, au château de Balmoral, en Écosse, où j’ai pu avoir une discussion productive avec la Reine. Ce fut pour moi une occasion d’approfondir le rôle de la Couronne et de connaître la personne que j’allais représenter au Canada à titre de gouverneur général.

J’aimerais vous faire part de l’impression que m’a laissée cette rencontre. La Reine est une personne très chaleureuse qui comprend vraiment bien le Canada, un pays qu’elle aime beaucoup. Sa Majesté nous a traités avec beaucoup d’égards, comme si nous faisions partie de la famille. Nous avons eu le sentiment d’avoir été accueillis dans une unité dont les membres sont étroitement liés et qui a le regard tourné vers l’extérieur afin de transformer le monde en un lieu où il fait bon vivre.

J’ai toujours admiré la famille royale et ce que ses membres ont fait pour notre pays, mais c’est durant l’entretien que nous avons eu que j’ai pu apprécier véritablement la majesté de la Reine.

Il y a toujours des personnes qui remettent en question la nécessité pour le Canada d’entretenir des liens avec la Couronne. C’est alors que me viennent à l’esprit ces mots de Robertson Davies : « Dans un gouvernement comme le nôtre, la Couronne est l'élément constant et inébranlable. Les politiciens peuvent se succéder, mais la Couronne demeure… En ce sens, la Couronne représente l'esprit sacré du Canada. »

La monarchie jouera toujours un rôle dans notre société, puisqu’elle s’inscrit dans notre histoire. La Couronne aide à définir qui nous sommes, d’où nous venons et où nous allons.

Après la célébration prévue pour le Jubilé de diamants, notre pays s’apprêtera à souligner un autre événement important, celui du 150e anniversaire de la Confédération, en 2017.

En préparation pour cette année qui promet d’être marquante, j’ai demandé aux Canadiens de me faire part de leur vision d’un Canada averti et bienveillant. Je suis convaincu que le respect, la connaissance et la célébration de notre patrimoine en font partie, qu’il s’agisse de notre patrimoine autochtone ou français, ou du patrimoine qui nous vient de la Couronne.  

Sa Majesté a dit un jour : « Je veux que la Couronne au Canada représente ce que l’idéal canadien a de meilleur et de plus admirable. Je continuerai à faire de mon mieux pour qu’il en soit ainsi, tout au long de ma vie, en espérant que vous continuerez à m’aider à accomplir cette tâche. »

Cette sculpture de la Reine est un symbole de nos liens avec l’histoire; de notre admiration pour ce que Sa Majesté a fait pour notre pays; et de notre volonté de nous rappeler et d’honorer le rôle que joue la Couronne sur la Colline du parlement, où se pratique quotidiennement la liberté démocratique.

Merci.