Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Concert « Jeunes artistes sous l’inspiration de Glenn Gould »

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Rideau Hall, le vendredi 3 décembre 2010

 

C’est avec plaisir que je vous souhaite la bienvenue à cette soirée musicale en hommage à Glenn Gould, l’un de nos plus grands compositeurs canadiens.

Je suis certain que plusieurs d’entre vous savent que Rideau Hall, ou plus précisément le Grand salon, abrite l’un des pianos de Glenn Gould, un piano à queue Steinway d’une grande beauté et d’un son magnifique, qui a été fabriqué en 1932. Ce piano est installé ici pour rappeler aux Canadiens l’œuvre que M. Gould a laissée en héritage. C’est également un symbole du patrimoine musical de notre pays, auquel contribuent par ailleurs les jeunes artistes que nous entendrons ce soir.

M. Gould a déjà dit que l’avenir de la musique reposait sur la relève. En lisant les notices biographiques des artistes de ce soir, je peux dire que je suis du même avis. Ils ont déjà fait preuve de leur immense talent en donnant des prestations sur différentes scènes au Canada, mais il leur reste encore tant à accomplir. Quand je les vois, j’imagine, tout comme M. Gould, ce que sera l’avenir de la musique.  

Ces jeunes ont travaillé avec acharnement pour perfectionner leur art. Ils ont écouté le message de Glenn Gould qui disait : « L’art n’a pas pour but donner cours à une effusion momentanée d’adrénaline, mais plutôt de bâtir graduellement, tout au long d’une vie, un état d’émerveillement et de sérénité.  »

Je sais qu’il serait très fier de ce qu’ils ont accompli à un si jeune âge et qu’il serait impatient de voir ce qu’ils vont créer pour nous à l’avenir.

La musique est un langage commun. Elle touche chacun de nous d’une manière différente, provoquant en nous une tempête d’émotions, allant même, parfois, jusqu’à changer nos vies. La musique que nous entendrons ce soir comprend, entre autres, des pièces de Bach, Beethoven et Wagner qui ont été jouées et rejouées tout au long de l’histoire. Or, le génie de M. Gould lui a permis de transformer ces airs bien connus en une musique qui lui est propre.

Les jeunes musiciens que nous entendrons ont suivi les traces de Glenn Gould, ce qui leur a valu l’accès à un club très unique, celui que forment les artistes canadiens qui ont le don de  nous émouvoir au son d’une simple note.

Après tout, comme l’a si justement fait remarquer la violonneuse canadienne Natalie MacMaster : « Sur papier, la musique n’a aucune personnalité. Il faut l’exprimer à sa façon et lui donner un caractère. »

Je suis aussi impatient d’entendre les prestations des musiciens que je le suis de voir leurs progrès futurs. Nous sommes bien sûr  réunis ici à la mémoire de Glenn Gould et sous l’inspiration de son talent, mais je n’ai aucun doute que chacun de ces jeunes artistes talentueux saura empreindre ce concert de son caractère unique.

Nous offrons tant à nos enfants, parce que nous savons qu’ils marqueront l’avenir d’un renouveau d’espoir et d’une énergie nouvelle. Les jeunes qui sont en vedette ce soir sont d’excellents exemples des résultats que nous obtenons pour le temps, l’attention et les ressources que nous consacrons à l’éducation. Sous la houlette de leurs maîtres en musique, ils ont réussi grâce à leur ambition personnelle et leur détermination.

Les pièces qui seront jouées ont beaucoup voyagé dans le temps et au-delà des océans pour parvenir jusqu’à une icône de la musique canadienne, et maintenant, jusqu’à ces jeunes artistes, à Rideau Hall.

Ce soir, Glenn Gould est la source d’inspiration de ces musiciens et, à leur tour, ils vont nous inspirer par leur détermination et leur engagement à l’égard de la musique et des arts.

Merci.