Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Lancement de la Campagne nationale du coquelicot

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Rideau Hall, le lundi 25 octobre 2010

 

C’est pour moi un véritable honneur d’être parmi vous pour le lancement de la Campagne nationale du coquelicot de la Légion royale canadienne.

Depuis 1921, les coquelicots nous rappellent d’innombrables histoires de braves hommes et femmes qui sont partis au loin sacrifier leur vie pour notre pays.

Ces histoires sont celles de milliers de Canadiens qui ont volontairement combattu dans les tranchées sur le front Ouest et qui ont pris d’assaut la crête de Vimy.

Elles nous rappellent ceux qui ont protégé l’espace aérien au-dessus de Londres; qui ont protégé les routes d’approvisionnement dans l’Atlantique Nord; qui ont défendu les intérêts du Commonwealth dans le Pacifique Sud; qui ont débarqué sur les plages de la Normandie; qui ont repoussé l’ennemi hors de l’Italie; et qui ont libéré les Pays‑Bas.

Ces histoires nous rappellent ceux qui, au péril de leur vie, ont soigné les blessés et guéri les malades pour que nos soldats puissent se rétablir et poursuivre le combat.

Elles racontent comment tant de Canadiens ont répondu à l’appel pour protéger le monde occidental en évitant que les conflits  ne se répandent en Corée et ailleurs.

Elles nous parlent de ceux qui ont fièrement porté le casque bleu pour maintenir la paix partout dans le monde.

Et elles nous rappellent que ces récits se poursuivent aujourd’hui, alors que des Canadiens et des Canadiennes luttent pour assurer la sécurité dans un monde accablé par le terrorisme.

Vous êtes nombreux ici à connaître ces histoires, qui ne cessent de vous émouvoir lorsque vous vous souvenez de ceux qui ne sont jamais revenus. Ces histoires qui, aujourd’hui encore, vous remplissent de fierté lorsque vous voyez la paix que vos efforts ont aidé à forger et à maintenir. Ce sont ces histoires qui vous motivent à faire en sorte que les Canadiens n’oublient jamais les sacrifices consentis.

L’éternel étudiant et pédagogue que je suis est très heureux de voir que des bourses du Fonds de fiducie du Coquelicot sont décernées pour aider des enfants, des petits-enfants et des arrière-petits-enfants d’anciens militaires canadiens à poursuivre des études supérieures. Grâce à cette initiative, les futures générations continueront d’apprendre de quoi est faite l’étoffe de notre nation et quels sacrifices ont été faits pour préserver nos libertés.

Je suis à la fois fier et ému de porter ce coquelicot. Soyez assurés que je continuerai de faire connaître vos histoires à mes enfants et à mes petits-enfants. Que je continuerai à les raconter, ici et à l’étranger. À titre de commandant en chef, je travaillerai de concert avec vous pour que les Canadiens n’oublient jamais les sacrifices consentis et les services rendus par ceux à qui nous devons la paix dans laquelle nous vivons.

Comme le disait si bien le lieutenant-colonel John McCrae, notre devoir est de reprendre le flambeau des mains de nos aînés et de le maintenir très haut. Nous le devons à la mémoire de ceux qui ont donné leur vie.

« Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix. »

Nous devons garder leur souvenir en mémoire. Nous ne les oublierons pas.

Le jour du Souvenir, j’invite les Canadiens de partout à porter fièrement le coquelicot près de leur cœur.

Je vous remercie.