Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: BLOGUE : Bonne fête du Canada!

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

30 juin 2009

par Son Excellence Michaëlle Jean

Nous célébrons cette année le cent quarante-deuxième anniversaire du Canada. J’aimerais profiter de cette occasion festive pour souligner l’extraordinaire contribution des jeunes Canadiennes et Canadiens à la vitalité de notre pays.

À la grandeur de notre territoire, à Moncton comme à Fort Simpson, à Rankin Inlet comme à Montréal, à Vancouver comme à Trois-Rivières, des jeunes sont en train de redéfinir autrement et plus solidairement notre monde. Ici et ailleurs, ils posent des gestes de compassion, de protection, de fraternité.

Des gestes qui s’enracinent dans un lieu, dans une communauté, mais qui visent également une plus grande conscience planétaire. Des gestes qui pacifient les tensions de certains quartiers de nos villes. Des gestes qui inventent de nouveaux langages pour dire qui nous sommes. Des gestes qui défendent notre idéal de justice, d’équité et de liberté, parfois au péril de leur vie. Des gestes qui appellent au dépassement de soi, comme la jeunesse du monde entier en fera la démonstration à l’occasion des prochains Jeux olympiques et paralympiques d’hiver, que nous accueillerons à Vancouver en février et mars 2010.

Ces jeunes, que l’on confine trop souvent au futur, comme s’ils étaient inaptes au présent, sont en fait, jour après jour, notre plus puissant antidote contre l’immobilisme et l’indifférence. Saluons notre jeunesse et ne soyons ni derrière elle, ni devant elle, mais avec elle, le regard porté par le même goût de déployer toute l’étendue du possible entre nous et dans chacune de nos vies. Grâce à notre jeunesse, nous incarnerons alors, ici et dans le monde, ce Canada qui nous fait encore rêver et dont nous voulons tant réaliser tout le potentiel.

Bonne fête du Canada!