Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Dévoilement de la tulipe Michaëlle Jean

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.


Dévoilement de la tulipe Michaëlle Jean

Rideau Hall, le mercredi 12 mai 2010

Premièrement, je tiens à vous offrir, au nom de tous les Canadiens et Canadiennes, mes sincères condoléances pour la perte de tant de ressortissants hollandais lors de l’écrasement d’un avion qui vient tout juste d’avoir lieu en Libye. Nous souhaitons à l’enfant hollandais qui a miraculeusement survécu à cette tragédie un prompt retour chez lui en Hollande. Nos pensées vont aux familles et aux amis qui sont maintenant dans le deuil.

C’est une histoire d’amitié que celle qui unit le Canada aux Pays-Bas, de même qu’à vous, Princesse Margriet, qui êtes née et qui avez vécu ici les quatre premières années de votre vie, durant l’occupation de votre pays par les forces nazies.

On se souviendra que votre population a accueilli les troupes canadiennes avec des cris de joie le 5 mai 1945, lorsqu’elles ont libéré l’Ouest de la Hollande, qui avait connu un hiver particulièrement rigoureux, à bout de vivres et de charbon.

Quelques jours plus tard, l’armistice était signé à Reims.

C’était la fin de cette Seconde Guerre mondiale, dont les pertes humaines se comptent par millions et dont l’horreur a laissé dans nos mémoires des marques indélébiles.

L’expression de reconnaissance que votre peuple continue de manifester à nos soldats et aux anciens combattants canadiens nous touche profondément et nous rappelle la force de la solidarité, particulièrement en cette année où nous commémorons le 65e anniversaire de la libération des Pays-Bas.

Chaque année, d’ailleurs, nous recevons de votre part un don de bulbes de tulipes en signe de votre gratitude, et ce geste de générosité a donné lieu à l’un des grands festivals annuels de notre capitale nationale, qui attire des centaines de milliers de visiteurs.

Vos tulipes sont réputées dans le monde entier et sont devenues un emblème des Pays-Bas.

Aussi suis-je extrêmement honorée et émue que l’une d’entre elles me soit dédiée. Quel plus bel hommage peut-on rendre à quelqu’un que de créer une fleur en son nom?

Que la tulipe Michaëlle Jean figure parmi les symboles vivants de cette histoire d’amitié qui lie nos peuples et des valeurs d’humanité qu’ils ont en partage.

Princesse Margriet, professeur Van Vollenhoven, où que vous alliez au Canada, vous êtes chez vous, et vous serez toujours accueillis avec joie, chaleur et hospitalité.

Je vous dis : À la liberté retrouvée, à l’amitié entre nos peuples, au plaisir de vous recevoir parmi nous!