Le léopard vice-royal
  1. Le gouverneur général du Canada
  2. Son Excellence le très honorable David Johnston
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Déclaration de la gouverneure générale - Haïti

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

le 13 janvier 2010

 

Déclaration de la gouverneure générale à la suite du
tremblement de terre en Haïti

 

 OTTAWA— Chers amis. Il y a exactement un an, j’étais en Haïti pour constater les ravages des cyclones qui avaient déferlé cruellement sur ce pays de toutes les misères et pour appuyer les efforts de reconstruction.

Hier, encore, le sort s’est acharné sur la population haïtienne qui commençait à peine à retrouver un souffle d’espoir.

Je tiens d’abord à dire que mon mari Jean-Daniel, notre fille Marie-Éden et moi-même sommes de tout cœur avec les victimes, les nombreuses familles endeuillées et sinistrées, de même qu’avec tous ceux et celles qui s’inquiètent comme nous de leurs proches et de leurs amis en Haïti.

 Les communautés d’origine haïtienne partout au Canada sont comme moi très éplorées, bouleversées devant l’ampleur de la catastrophe. Les images, les nouvelles qui nous parviennent sont insoutenables. Toute cette détresse, cette souffrance, cette perte. Il y a aussi tout ce que nous imaginons et qu’aucune image ne peut capter et qui accroît notre sentiment d’impuissance.

 Je tiens à saluer les élans fraternels et les manifestations de solidarité chez nous, partout au pays ainsi que de la communauté internationale.

 Je tiens à exprimer toute ma gratitude au premier ministre du Canada pour tous les secours d’urgence mis en œuvre. Je remercie le ministre des Affaires étrangères et en particulier le ministre de la Défense avec qui j’ai suivi attentivement l’évolution de la situation, et discuté, en lien également avec le chef d’état-major, des besoins d’urgence à déployer en Haïti.

Ma gratitude va aussi à notre ambassadeur Gilles Rivard et à son équipe à Port-au-Prince avec qui nous sommes restés en contact via satellite et qui déploient des efforts remarquables pour venir en aide aux Canadiennes et aux Canadiens en Haïti et qui sont de tout cœur avec la population haïtienne.

Mes pensées vont également à nos policiers, nos militaires, nos missionnaires, nos travailleurs humanitaires et à la famille onusienne durement frappée par cette nouvelle catastrophe.

Nous sommes toujours sans nouvelles de notre cher ami Hédi Annabi représentant spécial en Haïti du Secrétaire général des Nations Unies. Tout ce que nous savons, c’est qu’il était avec ses collègues dans le quartier général des Nations unies qui s’est effondré.

Je vous dis merci à vous aussi des médias pour vos reportages et tous les comptes rendus de la situation.

Plus que jamais, l’heure est à la solidarité avec les plus vulnérables d’entre nous dans les Amériques, nos frères et nos sœurs d’Haïti dont le courage est à nouveau mis à rude épreuve.

Ayisyen Ayisènn
Pran couraj

Pa lagé

Michaëlle Jean

-30-

Renseignements aux médias :
Marie-Ève Létourneau
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-0287
meletourneau@gg.ca
www.gg.ca