Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Institut national de qualité

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

le 16 novembre 2009

La gouverneure générale reçoit un prix de reconnaissance du mérite
de l’Institut national de la qualité

OTTAWA—Au cours d’une cérémonie ce matin à Rideau Hall, Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, a reçu le Prix spécial de reconnaissance du mérite de l’Institut national de qualité pour son engagement à l’égard des Autochtones, des jeunes et des femmes. Le prix lui a été remis par les membres du conseil d’administration de l’Institut, venus de partout au pays, en présence d’autres invités.

Dans son discours, Son Excellence a exprimé toute sa reconnaissance au président du conseil d’administration, monsieur Kevin Dougherty, et au président de l’Institut national de la qualité, monsieur Allan Ebedes.

« C’est un grand honneur pour moi de recevoir ce prix pour mon engagement à l’égard des femmes, des jeunes et des autochtones. Si vous me décernez ce prix aujourd’hui, c’est que vous partagez avec moi la conviction que nous ne pouvons pas poursuivre nos intérêts au détriment de ceux des autres. Que nous ne pouvons nous permettre, non plus, d’exclure des segments entiers de notre société, au risque de passer outre à un trésor de connaissances, de compétences et d’idées. J’estime que lorsque nous prenons des décisions qui créent de l’exclusion, nous créons un problème social dont le coût peut s’avérer très élevé. Il faut avoir le courage de réfléchir aux conséquences de nos décisions, de repenser nos façons de faire, en tenant compte du bien de l’ensemble. Je vous remercie de cet hommage que vous me rendez aujourd’hui, mais plus encore, de l’engagement que vous prenez envers l’excellence dans toutes les composantes et à tous les échelons de votre organisation, » a affirmé la gouverneure générale.

À propos de l’Institut national de la qualité
L’Institut national de la qualité est un organisme indépendant à but non lucratif qui vise à aider les organisations canadiennes des secteurs privé et public à mettre en œuvre des programmes d’excellence. L’Institut national de la qualité travaille avec ces dernières, gérant leurs activités d’auto-évaluation, examinant leurs processus organisationnels et élaborant des programmes d’amélioration. Ces prix reconnaissent le travail accompli pour améliorer la qualité et le niveau de vie des Canadiennes et des Canadiens et pour assurer la durabilité de la planète.

-30-

Renseignements aux médias :
Marie-Ève Létourneau
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-0287
613-302-0912 (cellulaire)
meletourneau@gg.ca

Bonita Savard
Institut national de la qualité
416-251-7600, poste 233
bonita@nqi.ca