Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Vaillance militaire et service méritoire

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

 

Remise des Décorations de la vaillance militaire
et des Décorations pour service méritoire

Rideau Hall, le vendredi 13 novembre 2009

Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour reconnaître le haut degré de service rendu par nos militaires, un service qui atteint les normes les plus élevées de professionnalisme et de dévouement.

Nous sommes également rassemblés ce matin pour souligner la vaillance face à l’ennemi, ce courage qui dépasse l’entendement et défie l’impossible.

Certains d’entre vous ont été déployés dans la mer d’Oman et dans le golfe Persique, afin de contribuer, aux côtés de la Force multinationale, au transport alimentaire et à la lutte contre le terrorisme et contre la piraterie.

D’autres étaient dans des postes stratégiques de haut niveau, face à des menaces et à des défis sans précédent.

D’autres encore ont contribué à l’efficacité des Forces ici-même, au Canada.

Mais l’Afghanistan était, pour la majorité d’entre vous, le lieu de votre mission.

Permettez donc à la commandante en chef que je suis d’exprimer sa joie de vous savoir tous de retour, après les périls auxquels vous avez été exposés.

Vous savez, j’accompagne les familles sur le tarmac, à Trenton, lors des cérémonies de rapatriement, et chaque fois que j’apprends que l’un de vous a sauvé la vie de membres de vos troupes, je pense à tous les parents, les conjoints et conjointes, les enfants et les amis à qui la douleur d’une perte si tragique a été épargnée.

Chaque fois qu’on me parle du succès d’une de vos missions, je pense à tous les militaires que j’ai rencontrés, notamment à ceux que j’ai visités en septembre dernier lorsque je me suis rendue en Afghanistan pour une seconde fois.    

Et chaque fois que vos efforts permettent d’accroître la sécurité et d’améliorer les conditions de vie de la population de l’Afghanistan, je pense à ces enfants là-bas. Ces enfants qui m’ont avoué que leur rêve le plus cher était de ne plus vivre dans la crainte de sauter sur une mine.

Je pense aussi à ces femmes afghanes qui m’ont accueillie si chaleureusement; qui se sont confiées à moi à visage découvert; qui m’ont fait part de leurs inquiétudes, de leurs combats, de leurs rêves et de leurs aspirations; et dont le quotidien est une leçon de courage.

Et je pense enfin à ces femmes et à ces hommes de la société civile en Afghanistan qui m’ont parlé des difficultés auxquels ils font face et de leurs efforts pour reconstruire leur pays.

Grâce à vous, ces enfants, ces femmes et ces hommes peuvent un jour espérer se libérer du joug de l’oppression, de la violence et de la misère.

Grâce à vous, des populations ont reçu de quoi apaiser leur faim parce que les navires qui transportent les vivres se sont rendus à destination. Comme a pu le faire avec autant de succès le NCSM St. John’s pour les habitants d’Haïti, après le passage des quatre ouragans qui ont dévasté l’île l’an dernier.

Grâce à vous, vos compagnons sont en vie.

Grâce à vous, les Forces canadiennes poursuivent la tradition de professionnalisme et d’engagement sur laquelle reposent son succès et sa réputation.

Pour cela, nous vous disons merci. Merci du fond du cœur, ainsi qu’à vos familles qui vous appuient et respectent votre choix malgré les sacrifices considérables qu’il exige.

Il n’y a pas de plus grand honneur, selon moi, que de savoir au plus profond de vous-mêmes que vos actes et vos réalisations ont eu de si grandes répercussions sur la vie de tant de gens.

Je tiens à vous dire à quel point je suis fière de vous. À quel point nous sommes tous fiers de vous.