Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Jour du Souvenir

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

Message de Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale et commandante en chef du Canada,
à l’occasion du jour du Souvenir

le 9 novembre 2009

OTTAWA—La commémoration annuelle du jour du Souvenir nous rappelle inéluctablement et avec force que la défense de la liberté et le maintien de la paix ont un prix. Que celles et ceux qui se sont engagés à défendre les idéaux qui ont fait du Canada un pays souverain, prospère et envié sont nombreux hélas à avoir payé de leur vie les avantages dont nous bénéficions aujourd’hui. 

Nous avons à cet égard un exercice de compréhension à mener, un devoir de respect à remplir, une obligation de mémoire à honorer. Pour que ne soient oubliés les quelque 66 000 Canadiennes et Canadiens tués et 173 000 blessés au cours de la Première Guerre mondiale; les quelque 42 000 tués et 55 000 blessés pendant de la Deuxième Guerre mondiale; les 516 tués et 1 042 blessés lors de la guerre de Corée, sans compter les 116 des nôtres tués au cours des opérations de paix des Nations Unies depuis 1949, et plus près de nous, les 133 militaires canadiens qui ont trouvé la mort en Afghanistan depuis notre engagement au sein de la coalition sous le commandement de l’OTAN, sans oublier leurs camarades qui y ont été blessés.

Pensons à tous ces braves qui ne sont jamais revenus, à toutes ces familles endeuillées, à tous ces militaires blessés au corps et à l’âme dont on ne parle que trop peu. Nous leur devons une gratitude infinie. N’oublions jamais.

Michaëlle Jean

 -30-

Renseignements aux médias :
Marie-Ève Létourneau
Bureau de presse de Rideau Hall
613-998-0287
www.gg.ca
www.ecoutedescitoyens.gg.ca