Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: COMMUNIQUÉ - Programme de mentorat de l'Ordre du Canada

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

le 2 novembre 2009

Un tête-à-tête avec l’excellence à Rideau Hall :
25 membres de l’Ordre du Canada rencontrent 25 jeunes Canadiens


OTTAWA — Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, est heureuse d’annoncer le lancement de la deuxième édition du Programme de mentorat de l’Ordre du Canada, qui débutera officiellement le 5 novembre prochain, à Rideau Hall. Elle accueillera les 25 jeunes participants sélectionnés cette année afin qu’ils fassent la connaissance de leurs mentors respectifs. Ensemble, ils participeront à diverses activités, dont une table ronde portant sur des sujets d’actualité. Cette discussion sera ouverte aux médias.

À la suite de cette rencontre initiale à Ottawa, le mentorat se poursuivra en ligne et par courriel, selon la dynamique qui s’établira et au rythme qui conviendra à chacun. Le tout se veut un échange fructueux dans la réciprocité. Les mentors et les jeunes seront aussi invités à écrire des blogues et à participer à des forums de discussions sur www.ecoutedescitoyens.gg.ca.

Le Programme de mentorat de l’Ordre du Canada, qui se déroule sur une année, jumelle 25 jeunes âgés de 18 à 25 ans de partout au pays à 25 membres de l’Ordre du Canada ayant des passions et des intérêts communs. Les membres de l’Ordre du Canada sont d’illustres Canadiennes et Canadiens qui, par leur parcours impressionnant, ont beaucoup à offrir à de jeunes adultes qui désirent être inspirés et guidés. Pour en savoir davantage sur le Programme de mentorat de l’Ordre du Canada et ses participants, visitez le www.mentor2009.gg.ca. La liste des participants et une courte biographie sont annexées au présent communiqué.

- 30 -

Les médias désirant couvrir la table ronde qui aura lieu dans la Salle de tente le jeudi 5 novembre 2009, à Rideau Hall, sont priés de communiquer avec le Bureau de presse de Rideau Hall et d’arriver à 13 h 45. Ceux qui souhaitent suivre les jeunes et leurs mentors au cours des prochains mois peuvent aussi communiquer avec le Bureau de presse de Rideau Hall.

Renseignements aux médias
Annabelle Cloutier
Bureau de presse de Rideau Hall
(613) 993-2569
www.gg.ca
www.ecoutedescitoyens.gg.ca


LISTE DES PARTICIPANTS DE 2009
PROGRAMME DE MENTORAT DE L’ORDRE DU CANADA

Mentorés

Mentors

David Berkal, Toronto (Ont.)

Wilton Littlechild, C.M., c.r., LL.B., Hobbema (Alb.)

Shiré Brandi, Mississauga (Ont.)

Alex Neve, O.C., LL.M., Ottawa (Ont.)

Salina Dharamsi, Vancouver (C.-B.)

Gerald K. Helleiner, O.C., Ph.D., LL.D., m.s.r.c., Toronto (Ont.)

Pierre-André Doucet, Moncton (N.-B.)

Antonine Maillet, C.P., C.C., O.Q., D.ès L., LL.D., m.s.r.c., Montréal (Qc)

Megan Drodge, Mount Pearl (T.-N.-L.)

Kathy LeGrow, C.M., B.A., St. John’s (T.-N.-L.)

Laura Marie Drudi, Montréal (Qc)

Thomas Brzustowski, O.C., Ph.D., D.Sc., m.s.r.c., ing., Ottawa (Ont.)

Suzanne Dunn, Whitehorse (Yn)

Sophie Leung, C.M., M.S.S., Vancouver (C.-B.)

Youssef El-Khoury, Fredericton (N.-B.)

Son Excellence Jean-Daniel Lafond, C.C., Ottawa (Ont.)

Marie Greig, Whitby (Ont.)

L’honorable Edward Roberts, C.M., O.N.L., M.A., LL.D., c.r., St. John’s (T.-N.-L.)

Kanika Gupta, Ottawa (Ont.)

Dennice Leahey, C.M., B.A., Pugwash (N.-É.)

Kyra-Lynn Kaminawaish, Weagamow Lake (Ont.)

George Zukerman, O.C., O.B.C., B.A., Surrey (C.-B.)

Ashley Lam, Winnipeg (Man.)

L’honorable Monique Bégin, C.P., O.C., Ph.D., D.Sc., m.s.r.c., Ottawa (Ont.)

Emmanuel-Ricardo Lamour-Blaise, Laval (Qc)

Gisèle Lalonde, C.M., O.Ont., D.h.c., Ottawa (Ont.)

David Leung, Vancouver (C.-B.)

Michael Clague, C.M., M. Éd., Vancouver (C.-B.)

Joanna MacDonald, Stratford (Ont.)

Lawrence Mysak, C.M., Ph.D., m.s.r.c., Montréal Ouest (Qc)

Victoria Mason, Halifax (N.-É.)

Margaret A. Armour, C.M., Ph.D., F.C.I.C., Edmonton (Alb.)

Candice McBeath, North Bay (Ont.)

Chris Harris, C.M., O.Ont., Ottawa (Ont.)

Jennifer McCumber, Riverview (N.-B.)

Joanne MacDonald, O.C., O.N.L., St. John’s
(T.-N.-L.)

Céline Philippe, Ottawa (Ont.)

Suzanne Pinel, C.M., B.Sc.N., Gloucester (Ont.)

Rehana Rajabali, Calgary (Alb.)

George Elliott Clarke, O.C., O.N.S., Ph.D., LL.D., Toronto (Ont.)

Stephen Reid, Charlottetown (Î.-P.-É.)

Raymond LeBlanc, C.M., M.D., m.s.r.c., Halifax (N.-É.)

Jérôme Turcotte Routhier, Québec (Qc)

Bernard Voyer, O.C., C.Q., Ph.D., F.R.G.S.(C)., Montréal (Qc)

Kyle Warkentin, Ingramport (N.-É.)

Mark Wainberg, O.C., O.Q., Ph.D., Montréal (Qc)

Zabrina Whitman, Ottawa (Ont.)

Mick Mallon, C.M., Iqaluit (Nt)

Aviva Zimmerman, Calgary (Alb.)

Thomas Peacocke, C.M., M.F.A., Edmonton (Alb.)

CITATIONS 

Mentorés de l’année 2009


David Berkal, 21 ans
Toronto (Ontario)


David Berkal est le fondateur et le directeur administratif d’Operation Groundswell, un organisme qui recueille des fonds pour des projets en Afrique, au Cambodge et en Cisjordanie. S’intéressant à la promotion de la compréhension transculturelle au Canada, il a créé un organisme qui organise des échanges entre Autochtones et non–Autochtones à travers le pays.

Mentors de l’année 2009


Wilton Littlechild, C.M., c.r., LL.B.
Hobbema (Alberta)


Avocat accompli dont les nombreuses réalisations inspirent des gens de tout âge, il a bâti des ponts entre les Autochtones et les non-Autochtones par l'athlétisme, la politique et le droit. Il est le créateur des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord, qui renforcent l'estime de soi et réunissent des Autochtones de tout le continent. Source de fierté pour son peuple, il a aussi porté les questions autochtones à l'attention du public lorsqu'il a été l'un des premiers députés autochtones au Parlement.

Shiré Brandi, 21 ans
Mississauga (Ontario)


L’expérience qu’a vécue Shiré Brandi en fuyant la guerre civile en Somalie pour arriver au Canada comme réfugié a contribué au développement de sa passion pour l’activisme social. Il a aidé à fonder Youth in Power, un groupe qui a pour mandat de briser les stéréotypes visant les communautés de logements sociaux, ainsi qu’un organisme qui s’occupe de projets d’eau potable, à l’échelle internationale et locale. 

Alex Neve, O.C., LL.M.
Ottawa (Ontario)


Avocat de formation, Alex Neve, qui est à la tête de la section anglaise d'Amnistie internationale Canada, est à l'avant-garde de la lutte pour l'instauration d'un monde sûr et juste. Admiré pour son éthique professionnelle et son engagement, il a contribué au changement de la loi et de la politique, tant au Canada qu'à l'étranger. Au cours des années 90, il a aidé à persuader le gouvernement tanzanien de mettre fin à l'expulsion des réfugiés burundais dont bon nombre étaient assassinés à leur retour au pays. Il a milité en faveur des droits des Autochtones sur la scène internationale, et levé le voile sur la violence subie par les femmes autochtones au Canada. Il a également attiré l'attention sur des cas d'atteinte aux droits de la personne, dont l'affaire Maher Arar, incitant le gouvernement à agir.

Salina Dharamsi, 18 ans
Vancouver (Colombie-Britannique)


Âgée de 18 ans seulement, Salina Dharamsi a organisé diverses activités destinées à aider les jeunes de sa collectivité, mais également d’ailleurs dans le monde. Elle a mis son temps et ses talents au profit de nombreuses causes, et sa passion et son dévouement ont été reconnus au moyen de plusieurs récompenses.


Gerald K. Helleiner, O.C., Ph.D., LL.D., m.s.r.c.
Toronto (Ontario)


Gerald Helleiner a renforcé la réputation de notre pays en tant que nation bienveillante et altruiste. Brillant économiste du développement, il a travaillé au Canada et en Afrique afin de promouvoir les intérêts des pays en développement. Connu pour ses écrits de haut niveau consacrés au commerce, à la finance et au développement, il a partagé son expertise avec de nombreux organismes internationaux et ONG, ainsi qu'avec des gouvernements étrangers. Par ailleurs, le Centre de recherches pour le développement international et l'Institut Nord-Sud ont bénéficié de son leadership. Professeur émérite d'économie et chercheur universitaire distingué au Munk Centre for International Studies de l'Université de Toronto, il a été un véritable modèle pour bon nombre de jeunes économistes.

Pierre-André Doucet, 21 ans
Moncton (Nouveau-Brunswick)


Pierre-André Doucet est fier de ses racines acadiennes et démontre une énergie contagieuse pour les enjeux liés au maintien de la langue et à la promotion de la culture francophone au Canada. Il est impliqué au sein d’organisations jeunesses ayant comme mission le développement des communautés francophones en milieu minoritaire et se dédie au théâtre et à la musique. 

Antonine Maillet, C.P., C.C., O.Q., D.ès L., LL.D., m.s.r.c., Montréal (Québec)


Écrivain acadien connu sur les scènes nationales et internationales pour la création à la fois universelle et typiquement acadienne du personnage de La Sagouine. Son roman Pélagie-la-Charette lui a valu le prestigieux Prix Goncourt 1979, octroyé pour la première fois à un auteur non-européen.

Megan Drodge, 19 ans
Mount Pearl (Terre-Neuve-et-Labrador)


Le zèle et la motivation de Megan Drodge se manifestent dans le travail qu’elle accomplit pour sa collectivité. Très active au sein du mouvement des Scouts et Guides, Megan cherche à favoriser les échanges d’idées entre les jeunes et à apporter des changements sociaux à Mount Pearl.

Kathy LeGrow, C.M., B.A.
St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)


Le service communautaire a toujours motivé l'oeuvre bénévole de Kathleen LeGrow. Faisant preuve d'un leadership résolu et moral, elle a participé activement à la réforme de divers services publics de Terre-Neuve-et-Labrador. Dévouée à la cause de l'éducation, elle a oeuvré au sein de nombreux conseils et organismes locaux, provinciaux et nationaux et elle a été présidente du premier conseil scolaire non confessionnel à St. John's. Outre ses responsabilités comme présidente de l'entreprise familiale, elle a assumé des tâches en tant que membre du Conseil du premier ministre sur le développement social et du Conseil consultatif des centres de soins de santé primaires, et en tant que cofondatrice d'un centre d'intervention directe qui comprend une soupe populaire dans sa communauté.

Laura Marie Drudi, 21 ans
Montréal (Québec)


Laura Drudi rêve de devenir médecin pour accompagner des missions dans l’espace. À la fois curieuse et passionnée, elle cherche à comprendre les interactions entre l’être humain et son environnement. Elle continue également à assouvir sa soif de connaissances dans le cadre de ses études en médecine et en faisant des recherches en médecine préventive.

Thomas Brzustowski, O.C., Ph.D., D.Sc., m.s.r.c., ing.,Ottawa (Ontario)


Tout au long d'une carrière aux multiples facettes, il a apporté une contribution unique et durable dans les domaines de l''ducation postsecondaire, de la science et de la technologie. Professeur de génie mécanique et chercheur réputé, il a occupé plusieurs postes de cadre administratif durant ses 25 années à l'Université de Waterloo. Devenu employé du gouvernement de l'Ontario en 1987, il a d'abord été sous-ministre des Collèges et Universités avant de se joindre au Conseil du premier ministre. Il a également été président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Il est aujourd’hui professeur à l’École de gestion Telfer à l’Université d’Ottawa.

Suzanne Dunn, 25 ans
Whitehorse (Yukon)


Fière de son identité nordique, Suzanne Dunn est une artiste, une activiste et une organisatrice communautaire qui désire aider les jeunes du Nord à devenir des leaders solides et rassembler les femmes pour qu’elles puissent s’exprimer sur des questions importantes au moyen des arts.

Sophie Leung, C.M., M.S.S.
Vancouver (Colombie-Britannique)


Travailleuse sociale de son métier, elle a acquis une réputation enviable pour ses services de consultation à l'intention des familles, pour ses écrits et ses conférences et pour sa connaissance des caractéristiques culturelles, artistiques et commerciales de l'Asie. Elle a étudié la corrélation entre les troubles d'apprentissage et les problèmes de comportement des adolescents ainsi que les différences interculturelles en ce qui a trait à l'enfance maltraitée. Ces travaux ont favorisé l'adoption de meilleures méthodes thérapeutiques en Chine et en Amérique du Nord.

Youssef El-Khoury, 24 ans
Fredericton (Nouveau-Brunswick)


Youssef El-Khoury est un conteur et un agent de changement social qui, par son talent, partage ses expériences à travers le cinéma. Il a travaillé sur plusieurs courts métrages et documentaires, et il partage sa passion avec les autres en tant que mentor et bénévole auprès de ses pairs. 

Son Excellence Jean-Daniel Lafond, C.C.
Ottawa (Ontario)


Cinéaste et écrivain, il apporte à Rideau Hall, aux côtés de son épouse, sa longue expérience de l'action culturelle et sa conviction que le développement de la créativité et des arts fait partie d'un projet de cohésion sociale et d'identité qui est vital pour l'avenir du Canada.

Marie Greig, 25 ans
Whitby (Ontario)


Marie Greig participe activement à la vie de sa communauté depuis l’âge de 11 ans. Elle joue depuis longtemps divers rôles de leadership auprès de Junior Civitan, un organisme de services communautaires, qui œuvre au Canada et à l’échelle internationale. Elle espère un jour devenir la présidente de cet organisme, au niveau international.

L’honorable Edward Roberts, C.M., O.N.L., M.A., LL.D., c.r., St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)


Edward Roberts a veillé à la mise en œuvre du système de santé à Terre-Neuve et Labrador ainsi que la création d’un nouvel hôpital à St. John’s et d’une faculté de médecine à la Memorial University. Il a aussi remarquablement occupé les fonctions de lieutenant-gouverneur et est reconnu et apprécié pour son appui envers les vétérans, le Royal Newfoundland Regiment et l’Association canadienne pour la santé mentale.

Kanika Gupta, 23 ans
Ottawa (Ontario)


Kanika Gupta souhaitant vivement contribuer au changement social, elle a fondé Nukoko, un organisme à but non lucratif qui aide des jeunes à développer des initiatives locales. C’est ainsi qu’elle supervise un projet qui permet de scolariser 500 jeunes filles de villages de l’Afrique de l’Ouest.

Dennice Leahey, C.M., B.A.
Pugwash (Nouvelle-Écosse)


Prêchant par l'exemple, Dennice Leahey a montré comment les chefs d'entreprise peuvent avoir un impact positif sur le secteur bénévole. Ancienne première vice-présidente et ombudsman de RBC Groupe financier, elle a mis son expertise, son énergie et son enthousiasme au service d'organisations telles que l'Université Mount Saint Vincent, l'Hôpital North Cumberland, Manitoba A.L.I.V.E. et le Gardiner Museum of Ceramic Art. Grandement respectée pour son intégrité et sa détermination, elle a guidé de nombreuses femmes dans le milieu bancaire ainsi que de jeunes bénévoles, et elle a activement encouragé les initiatives de nature commerciale et civique dans les communautés autochtones.

Kyra-Lynn Kaminawaish, 19 ans
Weagamow Lake (Ontario)


Kyra-Lynn Kaminawaish s’est donnée pour but d’aider à améliorer la vie des jeunes dans les collectivités isolées du Nord. Œuvrant actuellement dans le domaine du développement communautaire avec la Première Nation de North Caribou Lake, elle a occupé un certain nombre de rôles bénévoles au sein de différentes collectivités autochtones, où elle espère promouvoir le développement économique en fondant un magasin de détail à succursales.

George Zukerman, O.C., O.B.C., B.A.
Surrey (Colombie-Britannique)


Ardent promoteur des arts canadiens, ce joueur de basson de renom international a créé, dans les années cinquante, les Concerts Overture dans le but de permettre à de nouveaux auditoires de l'ouest du Canada de goûter aux beautés de la musique classique. Par la suite, il a offert aux Canadiens des régions éloignées la chance d'applaudir des artistes étrangers et des centaines d'artistes canadiens parmi les plus talentueux.

Ashley Lam, 24 ans
Winnipeg (Manitoba)


Une pharmacienne qui poursuit en ce moment des études de droit, Ashley Lam a déjà fait ses armes dans le service communautaire, entre autres comme vice-présidente du conseil des relations avec les jeunes de Winnipeg de Centraide. Elle espère pouvoir un jour mettre à profit son expertise professionnelle pour aider à façonner l’avenir de la politique de santé de sa province.

L’honorable Monique Bégin, C.P., O.C., Ph.D., D.Sc., m.s.r.c., Ottawa (Ontario)


Professeure émérite à l'Université d'Ottawa, elle a influencé l'évolution des sciences sociales appliquées sur le plan national, surtout dans les domaines de la santé et de l'éducation. Tour à tour enseignante, ministre fédérale, professeure et administratrice universitaire, elle s'est toujours occupée des droits des gens démunis, spécialement des femmes, des personnes âgées, des autochtones et des enfants. Deux de ses initiatives, La Loi de la Santé du Canada, et le Crédit d'impôt-enfant, resteront toujours des modèles d'une politique progressive pour le mieux-être de nos citoyens.

Ricardo Lamour, 25 ans
Laval (Québec)


Ricardo Lamour, alias Emrical, est un artiste et activiste qui croit fermement à l'importance de déranger le présent pour améliorer le futur. Il s'implique dans plusieurs projets d'intervention citoyenne et s'investit dans la recherche de la justice sociale, que ce soit la mobilisation citoyenne envers la cause Villanueva ou par l’entremise de sa musique comme catalyseur de réflexion. 

Gisèle Lalonde, C.M., O.Ont., D.h.c.
Ottawa (Ontario)


Depuis toujours, Gisèle Lalonde se voue à la défense et à la promotion de la francophonie ontarienne. Notamment, à titre de directrice générale de l'Association française des conseils scolaires, elle a oeuvré pour l'obtention de la gestion scolaire par et pour les francophones. Élue maire de la ville de Vanier à deux reprises, elle a également fondé l'Association française des municipalités de l'Ontario et en a assumé la première présidence. Plus récemment, cette femme de grande conviction est venue à la sauvegarde de l'Hôpital Montfort, l'unique hôpital universitaire francophone de l'Ontario. Sa survie représente une victoire historique pour les communautés francophones de tout le pays.

David Leung, 22 ans
Vancouver (Colombie-Britannique)


David Leung, étudiant en médecine, est à l’origine d’une campagne de financement annuelle qui regroupe des étudiants du premier cycle et des professionnels de la santé. Il travaille en ce moment au lancement d’un programme qui offrira des leçons de piano aux enfants de quartiers urbains défavorisés et d’une entreprise sociale dont les profits seront versés à l’Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique.

Michael Clague, C.M., M. Éd.,
Vancouver (Colombie-Britannique)


Altruiste, novateur et dévoué, Michael Clague s'est donné sans compter pour aider les plus démunis de la société. Pendant des décennies, il a ouvré dans le domaine du développement communautaire, à l'échelle locale, provinciale et nationale. Il est surtout connu pour avoir été l'instigateur du Britannia Community Service Centre de Vancouver et le dirigeant créatif et ingénieux du Carnegie Community Centre, situé dans les quartiers défavorisés du Downtown Eastside. En regroupant divers groupes d'intérêt à l'aide de programmes, surtout dans le domaine des arts, il a épaulé les résidents qui s'efforçaient de resserrer l'esprit d'appartenance et d'ouvrir de nouvelles perspectives.

Joanna MacDonald, 20 ans
Stratford (Ontario)


Joanna McDonald est une étudiante en sciences de l’environnement qui s’intéresse au changement climatique et à ses répercussions sur les collectivités inuites. Elle a été membre de nombreux organismes environnementaux, aux droits de la personne et à l’activisme étudiant.

Lawrence Mysak, C.M., Ph.D., m.s.r.c.
Montréal Ouest (Québec)


Ses travaux de pionnier en climatologie, en mathématiques et en océanographie ont débouché sur de nouvelles stratégies scientifiques pour l'amélioration de la gestion des pêches, de la mise en valeur des ressources extracôtières et de la navigation. La recherche qu'il a effectuée nous a permis de mieux comprendre les enjeux complexes du réchauffement de la planète et des changements environnementaux et climatiques. Doué pour dynamiser les équipes, il est le directeur fondateur du Centre de recherche sur le climat et le changement planétaire à l'université McGill et il a occupé le poste de président de l'Académie des sciences de la Société royale du Canada.

Victoria Mason, 19 ans
Halifax (Nouvelle-Écosse)


Victoria Mason joue plusieurs instruments et combine sa passion pour la musique avec son aptitude pour l’ingénierie. Elle a fait du bénévolat auprès de grands groupes d’enfants pour leur offrir des activités culturelles et éducatives, ainsi qu’auprès des personnes âgées de sa collectivité.

Margaret A. Armour, C.M., Ph.D., F.C.I.C.
Edmonton (Alberta)


Margaret-Ann Armour est infatigable lorsqu'il s'agit d'encourager les jeunes Canadiennes à poursuivre des carrières en sciences et en génie. Doyenne associée de la faculté des sciences (Diversité) à l'Université de l'Alberta, elle est reconnue à l'échelle internationale comme experte en sécurité biologique et en élimination des déchets dangereux. Cette communicatrice hors-pair a donné d'innombrables allocutions dans les écoles partout au pays, partageant avec ses auditoires son enthousiasme et sa passion pour sa vocation. Ses réalisations en tant que professeure, universitaire et membre fondatrice de WISEST (Women in Scholarship, Engineering, Science and Technology) suscitent un intérêt nouveau pour le monde de la science et façonnent la prochaine génération de scientifiques.

Candice McBeath, 21 ans
North Bay (Ontario)


Depuis toujours, Candice McBeath donne volontairement de son temps pour appuyer des projets dans les pays en développement. Elle est notamment la cofondatrice d’un organisme communautaire à but non lucratif œuvrant avec des collectivités en Afrique de l’Ouest et qui offre un soutien aux coopératives dirigées par des femmes, fournit de l’eau potable et encourage le développement durable.

Chris Harris, C.M., O.Ont.
Ottawa (Ontario)


Pendant plus de 40 ans, Christopher Harris a oeuvré en faveur du traitement équitable des minorités visibles. Membre fondateur de la Jamaican Ottawa Community Association, du Community Police Action Committee et de la Ottawa-Carleton Immigrant Services Organization, il a aidé un très grand nombre d'organismes sociaux à s'adapter aux besoins des communautés qu'ils servent et protègent. En tant que bénévole, il collabore avec le Service de police d'Ottawa et la GRC pour promouvoir un esprit de compassion, de compréhension et de respect mutuel entre les corps policiers et les minorités visibles.

Jennifer McCumber, 25 ans
Riverview (Nouveau-Brunswick)


Jennifer McCumber aime énormément travailler avec des personnes qui ont des déficiences physiques ou intellectuelles et améliorer, petit à petit, leur accès à des services essentiels. Dans le cadre du bénévolat qu’elle accomplit, elle organise des programmes de soins de relève et favorise la justice sociale dans sa collectivité.

Joanne MacDonald, O.C., O.N.L.
St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador)


Joanne MacDonald s'est battue pendant des décennies pour s'efforcer d'améliorer l'ouverture de la société aux personnes handicapées et pour faire du Canada un pays où chacun a sa place, devenant ainsi une source d'inspiration pour les Canadiens. Athlète d'élite en fauteuil roulant, elle est devenue un défenseur acharné des personnes handicapées en aidant ses semblables à combattre les stéréotypes et en faisant la promotion de l'égalité. Avec des organisations fédérales et provinciales, elle a largement contribué au mouvement pour la vie autonome.

Céline Philippe, 25 ans
Ottawa (Ontario)


Céline Philippe a une grande passion pour le théâtre, la culture et sa communauté de Vanier. Elle est fortement attachée à ses racines francophones et sait marier études et bénévolat envers la promotion de la langue française au Canada.

Suzanne Pinel, C.M., B.Sc.N.
Gloucester (Ontario)


Une des grandes ambassadrices de la culture canadienne-française, cette éducatrice franco-ontarienne a contribué à promouvoir le bilinguisme autant chez les jeunes que chez les moins jeunes des deux groupes linguistiques. Son succès à la télévision comme animatrice de l'émission «Marie-Soleil» et son appui à de nombreuses activités communautaires et nationales témoignent de sa contribution à l'éducation des gens de tout âge.

Rehana Rajabali, 24 ans
Calgary (Alberta)


Rehana Rajabali est une ingénieure et une passionnée des arts. Elle a enseigné la danse à des jeunes de familles ayant récemment immigré au Canada. Elle a également mis ses talents de poète et d’écrivaine au profit de causes charitables.

George Elliott Clarke, O.C., O.N.S., Ph.D., LL.D.
Toronto (Ontario)


Courageux et convaincu, George Elliott Clarke se fait l'écho de la voix de ses ancêtres en inscrivant leurs histoires dans la littérature canadienne contemporaine. Ce poète, romancier et érudit raconte les expériences culturelles et historiques vécues par les Néo-Ecossais d'ascendance africaine, dans un langage riche à la fois provocateur et lyrique. Professeur à l'Université de Toronto, il a joué un rôle primordial établissant les études en littérature afro-canadienne en tant que discipline. Le lien profond qui l'unit à la Nouvelle-Écosse se manifeste dans son bénévolat auprès d'écoles locales, où il encourage et influence les écrivains en herbe.

Stephen Reid, 24 ans
Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard)


Curieux et débordant d’énergie, Stephen Reid a de multiples intérêts, tels que la musique, la promotion des arts de la scène, et la médecine qu’il désire étudier. À titre de musicien professionnel et de membre du conseil d’administration du Festival de jazz et de blues de l’Île-du-Prince-Édouard, il aide à mettre les autres en vedette. 

Raymond LeBlanc, C.M., M.D., m.s.r.c.
Halifax (Nouvelle-Écosse)


Raymond LeBlanc est hautement respecté pour son approche innovatrice en matière de santé des yeux. Professeur et ancien chef du département d'ophtalmologie et de la science de l'oil à l'Université Dalhousie, il a établi la réputation d'excellence académique dont jouit ce département à l'échelle internationale et a joué un rôle prépondérant dans la création d'un centre clinique pour les yeux pour la population des Maritimes. Il a également été au cour du développement d'un programme intégré de santé des yeux pour la Nouvelle-Écosse. Par ailleurs, son bénévolat a bénéficié à des organisations comme la Société canadienne de glaucome et l'Institut national canadien pour les aveugles.

Jérôme Turcotte Routhier, 22 ans
Québec (Québec)


Jérôme Turcotte Routhier excelle au basketball et sait marier son amour du sport avec la promotion des bienfaits de l’activité physique chez les jeunes. Tout en étant étudiant en droit, il tente d’influencer positivement le choix de vie et l’implication sociale des jeunes de son quartier. 

Bernard Voyer, O.C., C.Q., Ph.D., F.R.G.S.(C).
Montréal (Québec)


Pour lui, c'est dans le défi que l'être humain grandit. Cet explorateur et alpiniste a réalisé de nombreux exploits hors du commun, dont une première mondiale: la traversée à ski de l'Île Ellesmere. Il est aussi une des rares personnes à avoir touché les pôles Nord, Sud et le toit du monde, l'Everest. Il contribue à l'exploration et à la promotion de la géographie canadienne et permet également, par ses expéditions, la recherche scientifique et le développement de nouveaux produits. Conférencier sollicité au Canada et à l'étranger, il est aussi engagé auprès des jeunes, notamment au sein du Défi Jeunesse Canada.

Kyle Warkentin, 19 ans
Ingramport (Nouvelle-Écosse)


Cadet de l’Air et propriétaire d’une entreprise de photographie aérienne, Kyle Warkentin a toujours rêvé de devenir pilote. Le travail bénévole à l’étranger est sa passion. Il s’intéresse vivement aux questions de l’heure touchant la santé, plus particulièrement au problème du VIH /sida. Il espère un jour pratiquer la médecine.

Mark Wainberg, O.C., O.Q., Ph.D.
Montréal (Québec)


Scientifique de renommée internationale dans le domaine du VIH/sida, il a énormément contribué à la recherche et au traitement de cette infection. Il a été le premier à identifier les propriétés anti-VIH du médicament 3TC qui est utilisé dans le traitement du sida et a été parmi les premiers à reconnaître le concept de la résistance du sida aux drogues. Directeur scientifique de l'institut Lady Davis pour la recherche médicale à l'Hôpital général juif de Montréal, il est en outre le directeur du Centre sida McGill, où il est également professeur. Ancien président de la Société internationale sur le SIDA, il a joué un rôle critique dans la fondation de l'Association canadienne de recherche sur le VIH.

Zabrina Whitman, 21 ans
Ottawa (Ontario)


Zabrina Whitmanporte en elle la richesse de son patrimoine mi’kmaq et est animée du désir de montrer aux jeunes de sa collectivité qu’il n’y a pas de limite à ce qu’on peut accomplir. Elle estime que, par le renforcement des capacités, il est possible pour les Premières Nations de travailler ensemble au développement et au succès de leurs communautés.

Mick Mallon, C.M.
Iqaluit (Nunavut)


Mick Mallon a aidé d'une manière significative à préserver et à revitaliser la langue inuktitute. En tant que pédagogue et linguiste respecté, il a créé divers outils d'apprentissage qui sont grandement utilisés pour faciliter l'enseignement d'une des langues les plus difficiles à apprendre au monde, quels que soient le niveau et la capacité de l'étudiant. Il s'est également fait un devoir de redonner à l'inuktitut son statut de langue vivante, en encourageant son utilisation dans le milieu familial, où elle peut être naturellement transmise de génération en génération. Au cours des quatre dernières décennies, les Inuits aussi bien que les non-Inuits ont bénéficié de la détermination avec laquelle il a cherché à conserver la culture et les traditions des gens du Nord canadien.

Aviva Zimmerman, 25 ans
Calgary (Alberta)


Aviva Zimmerman est une artiste du théâtre qui considère les arts comme un outil important pour la promotion de la justice sociale. Elle enseigne le théâtre aux sans abri d’un refuge, et elle a déjà enseigné à des élèves à haut risque et ayant des difficultés d’apprentissage dans un centre d’accueil pour les familles. Elle fait également du « théâtre d’intervention », qui donne des prestations surprises sur des thèmes relatifs à divers problèmes sociaux. 

Thomas Peacocke, C.M., M.F.A.
Edmonton (Alberta)


Acteur et metteur en scène professionnel, il a interprété divers rôles sur les planches ainsi qu'au grand et au petit écran. Il enseigne également l'art dramatique à l'Université de l'Alberta et a influencé la carrière d'innombrables étudiants au cours des trois dernières décennies. Il a apporté une immense contribution au développement des talents de jeunes acteurs et dramaturges tout en appuyant la communauté artistique en général dans sa ville d'Edmonton.