Le léopard vice-royal
  1. La gouverneure générale du Canada
  2. Son Excellence la très honorable Julie Payette
Nouvelle & événements
  • Aperçu avant impression
  • Imprimer: 
  •  Envoyez à Facebook (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  •  Envoyez à Twitter (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Envoyez à email (Ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  • Partager: 

Nouvelles

ARCHIVÉE: Soirée culturelle

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange par contactez webmestre@gg.ca.

 

Soirée culturelle organisée quelques jours avant le départ
pour la République de Slovénie, la République de Croatie
et la République hellénique

Rideau Hall, le mardi 13 octobre 2009 

Dans quelques jours, j’aurai le plaisir d’entreprendre trois visites dans trois pays d’Europe du Sud-Est, dans cette région du monde qu’on appelle aussi les Balkans, au carrefour de grandes civilisations.

Nous ferons d’abord escale en République de Slovénie, puis en République de Croatie.

Ce sont deux démocraties émergentes qui manifestent une volonté irrépressible de s’ouvrir sur le monde et de se tourner vers l’avenir, et le Canada entend encourager les transformations politiques, économiques et sociales courageuses qu’elles ont entreprises en ce sens.

Ce sont deux jeunes États, à l’histoire et au patrimoine extrêmement riches, qui cheminent résolument sur la route de la réconciliation et de la reconstruction. 

Après des années sous la férule d’une dictature communiste et une période de conflits qui a créé de nombreuses divisions et exclusions, ces sociétés travaillent avec espoir à restaurer les liens de confiance, la tolérance et la stabilité dans l’ensemble de la région.    

Dans un pays comme la Croatie, qui se remet d’une guerre sanguinaire, il importe que chacune et chacun mise sur les forces de la solidarité et de la compréhension en vue de construire la paix. Aucune société ne peut progresser en misant sur la haine.

Je me réjouis, par ailleurs, que l’occasion nous soit offerte de poursuivre le voyage en République de Slovénie, que nous avions dû écourter en décembre 2008, et de réaffirmer par là notre volonté de renforcer les liens tissés entre nos pays au fil de l’histoire. 

Par la suite, mon mari Jean-Daniel Lafond se joindra à nous en République hellénique, la Grèce, berceau de la démocratie, phare de l’olympisme.

Nous nous rendrons d’ailleurs à Olympie, sur le site même où le rêve olympique a vu le jour, et nous participerons, à Athènes, à la cérémonie de passation de la flamme au Canada, en vue des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en février et mars prochains.

Cette cérémonie donnera tout son poids de réalité à ce grand rassemblement des sports et de la culture qui s’ouvrira bientôt, et c’est avec émotion et enthousiasme que nous entendons y participer.   

C’est aussi dans un esprit de solidarité que nous effectuerons cette visite en Grèce, dont la population a été fortement éprouvée ces derniers temps par la violence du feu et les soubresauts de la crise financière.

Tout au long de notre périple, qui nous conduira des Alpes juliennes jusqu’aux rives de l’Adriatique, nous pratiquerons une diplomatie à échelle humaine, c’est-à-dire que nous irons à la rencontre des femmes, des hommes et des jeunes qui forment l’épine dorsale de ces sociétés.  

Des dirigeants, certes, mais aussi des citoyennes et des citoyens engagés dans leur communauté, des artistes, des penseurs, des universitaires, d’ardents défenseurs du patrimoine et de la culture, en somme des gens de toutes les sphères qui partageront avec nous leur expérience.

Une expérience que nous nous ferons un devoir de répercuter ici, au Canada, par la voix, entre autres, des membres de la délégation qui nous accompagnent et dont les blogues seront affichés dans notre site À l’écoute des citoyens.  

Je tiens à remercier ce soir les représentants des ambassades pour leur appui indéfectible dans tout le travail de planification et d’organisation de ces visites d’État.

C’est par les arts et la culture que les peuples se projettent dans le temps, dans le monde, dans le réel et dans l’imaginaire, qu’ils partagent avec les autres une part d’eux-mêmes et de leur âme, qu’ils expriment leur originalité.

En cette époque d’ouverture sans précédent, où nous sommes appelés à redéfinir  les liens qui nous unissent, je crois que les arts et la culture sont plus que jamais essentiels pour inventer d’autres façons de vivre ensemble, pour établir entre nous un pacte de solidarité et pour susciter un sentiment d’appartenance commune à l’humanité.

Faisons donc place aux artistes, dont les prestations de ce soir sont autant d’invitations à la rencontre de ces cultures qu’il nous tarde de découvrir.

Je vous remercie.